Regressive Librarians

Après les Desperate librarians dont je me faisais l’écho ici-même, voici venu le temps des rires et des chants des Regressive Librarians, une sorte de délire crypto-biblio-soviéto, mais dédié aux bibliothécaires, qui restent le fil rouge de mes préoccupations.

Sans plus de commentaires, je vous laisse consulter avec autant de degrés que vous le souhaitez cette indispensable ligue qui nous vient d’une mystérieuse blogueuse nommée Annoyed Librarian

(Merci Monsieur T. G.!)

Silvae

Je suis chargé de la médiation et des innovations numériques à la Bibliothèque Publique d’Information – Centre Pompidou à Paris. Bibliothécaire engagé pour la libre dissémination des savoirs, je suis co-fondateur du collectif SavoirsCom1 – Politiques des Biens communs de la connaissance. Formateur sur les impacts du numériques dans le secteur culturel Les billets que j'écris et ma veille n'engagent en rien mon employeur, sauf précision explicite.

2 réponses

  1. B&C dit :

    Pour le contexte :

    The annoyed librarian fait partie des bibliothécaires proche du parti conservateur, elle parodie ici l’American Library Association à la fois pour son côté d’exaltation militante et pour ses prises de positions dans le domaine politique (société, liberté d’expression) – cet engagement est jugé inapproprié par les conservateurs.

  2. ah ouais ok le délire est pas rouge alors mais plutôt bleu ou blanc! merci pour l’info.