L’avenir des bibliothèques selon les Conservateurs de la promo DCB16

Alors si j’ai bien écouté le début de cet exercice vidéo de prospective par nos futurs conservateurs, la bibliothèque de demain sera virtuelle, avec des tétraoctets de mémoire, elle favorisera la formation professionnelle et l’épanouissement des publics et cherchera l’équilibre entre personnalisation et commun, entre informations et savoirs.  (info via vagabondages)

Jusque là rien de très original, sauf lorsqu’une jeune conservatrice (Emilie de son prénom) parle des petites bibliothèques de proximité qu’"il faudra fermer à terme" [sic!]…et poursuit devant une collègue médusée en affirmant qu’on pourrait en "garder une dans le formol", comme on fait des salles 19e siècle dans les bibliothèques aujourd’hui…(si si, comme elle fait déjà une muséologie, presque une teratologie des bibliothèques!).

J’avoue que j’ai été un peu scotché par cette affirmation. Que l’on puisse dire que les bibliothèques vont évoluer et que les petites bibliothèques sont un modèle pouvant être remis en question je le conçois bien. D’ailleurs c’est déjà le cas avec l’intercommunalité, mais que l’on prédise la disparition totale du maillage des petites bibliothèques, fruit d’une vingtaine d’années d’efforts publics, c’est au mieux provocateur, au pire cynique…quant au symbole du formol…

Mais bon, je le prends pas tout ça trop au sérieux il s’agit là d’un exercice de style…

D’autant que quelques minutes après, Marie (ou Julie?) déclare à moitié bourrée dans un bar, bière à la main, que la bibliothèque c’est la proximité et la convivialité et que, je cite :

"le bibliothécaire, c’est peut-être le barman de demain" (ça c’est la phrase du jour! une licence IV pour être conservateur? ;-)…tout n’est pas perdu, picolons gaiement 🙂

Quant à Rémi, c’est hallucinant. Il a fait science-po et l’ENA avant l’ENSSIB ou quoi ? Extrait de sa novlangue :

"il apparait nécessaire de revoir l’équilibre en présentiel et distanciel. Le positionnement des établissements, dans sa stratégie, implique l’usage en amont comme en aval de tous les outils du management public et de la gouvernance moderne des bibliothèques" (mais peut-être est-ce du second degré? j’ai bien peur que non…dire que ce n’est qu’un extrait….avec un discours comme ça il se fait lyncher dans pas mal de bibliothèque que je connais…mais il doit aimer le risque!)

Maria, après une intro un peu convenue à base d’IFLA et d’UNESCO, elle se met à citer les "bibliothèques à dos de chameaux ou à dos d’ânes" ou les "biblio-boat" comme des "petites initiatives qui sont la base de la bibliothèque de demain" !

Ensuite y a une séquence délirante avec la musique du bon la brute et le truand et une scène à la Men in black…car les conservator sont là!

Enfin en tout cas je me suis bien marré avec les DCB 16! Si vous voulez voir la séquence la voici ci-dessous et si vous en voulez encore, la suite c’est directement sur Dailymotion!

Au fait pour vous c’est quoi l’avenir des bibliothèques?


Partie1
envoyé par dcb16-enssib
Quitter la version mobile