Blagues et anecdotes de bibliothécaires!


Bon en cherchant des blagues de bibliothécaires, je suis tombé sur…pas grand chose (quoique) ! Alors je me dis que c’est pas normal, que notre honneur corporatif est en jeu. Je lance donc un appel télégraphique:

Corporation en introspection permanente cherche à décompresser. stop. Envoyer ici en commentaire vos anecdotes les plus rigolotes. stop. sont aussi acceptées  les blagues ayant pour sujet les bibliothèques ou les bibliothécaires. stop. annonce sérieuse. plaisantin s’abstenir ou rester dans le thème. stop.

Bon ben ma contribution sera empruntée à ce message de la liste adbs, avec cette anecdote cocasse (dont je salue l’auteur, anonyme) :

A l’époque où je m’occupais de livres, une lectrice m’a demandé si j’avais dans mon catalogue "L’archipel dégueulasse" de Solexine.
J’ai mis un certain temps avant de comprendre  qu’elle voulait "L’archipel du goulag" de Soljenitsyne. 15 ans après j’en ris encore!

Sinon j’aime bien aussi cette anecdote particulièrement trash vécue par notre Desperate librarian préférée…:-) à moins que vous ne préfériez suivre cette BD géniale dénichée par PascalK?

Nan en fait, juste avant de publier ce billet j’ai trouvé via le bibliobuzzz LA mine d’anecdotes hilarantes! (attention quand même, là aussi âmes sensibles s’abstenir, c’est du je-me-défoule après-le-service-public en bonne et due forme! moi j’adoooore)




Silvae

Je suis chargé de la médiation et des innovations numériques à la Bibliothèque Publique d’Information – Centre Pompidou à Paris. Bibliothécaire engagé pour la libre dissémination des savoirs, je suis co-fondateur du collectif SavoirsCom1 – Politiques des Biens communs de la connaissance. Formateur sur les impacts du numériques dans le secteur culturel Les billets que j'écris et ma veille n'engagent en rien mon employeur, sauf précision explicite.

4 réponses

  1. Rincevent dit :

    Après L’archipel dégueulasse on a aussi Le danger des mots d’Anne Braune (Anges et démons, Dan Brown)

  2. Moi dit :

    Quelques questions farfelues du temps où j’étais vacataire à la BPI…

    Lecteur 1 : bonjour, le point s’il vous plait
    Moi : bonjour, heu, Le Point ?… c’est juste derrière vous avec les périodiques…
    Lecteur 1 : (apres avoir jeté un oeil rapide dans la direction indiquée) Non, le point s’il vous plait…
    Moi : je ne suis pas sûr de comprendre
    Lecteur 1 : (en gesticulant un doigt) Le point ! le point ! S’il vous plait !
    [j’ai compris au bout de cinq minutes qu’il voulait savoir où se trouvait le point sur le clavier de l’ordinateur !]

    —-

    Lecteur 2 : Bonjour, où est-ce qu’on paie ?
    (il croyait que les livres étaient à vendre…)

    —-

    Lecteur 3 : Bonjour, je cherche un livre
    Moi : Oui, vous vous rappelez du titre ?
    Lecteur 3 : Non
    Moi : l’auteur peut-être ?
    Lecteur 3 : …Non
    Moi : …Ca parlait de quoi ce livre ?
    Lecteur 3 : J’ai oublié. Attendez je reviens.
    [il s’en va…]

    —-

    Lecteur 4 : Bonjour, est-ce que vous pouvez me dire la date de la révolution industrielle s’il vous plait ?

    Lecteur 5 : Bonjour, est-ce que vous pouvez me preter un couteau et une fourchette ?

  3. bibliobsession dit :

    merci pour ces anecdotes!

  4. des parents à qui j’explique (patiemment) qu’ils doivent remplacer le livre emprunté par leur enfant dans le cadre scolaire et « chwingumé » une page sur deux : « on n’a pas idée de prêter des livres à des enfants « .
    j’en suis restée … sans voix mais je l’ai retrouvée (ma voix) pour exiger fermement le remplacement !