• Non classé
  • 17

Comment disséminer la bibliothèque grâce à greasemonkey?




Bon ok mon titre peut sembler ésotérique aux non initiés. Quelques rappels ou découverte, histoire que tout le monde sache de quoi je parle. Vous savez tous que sur le merveilleux navigateur
Firefox, on peut installer des petit bouts de codes (des modules complémentaires ou encore des extensions) qui offrent des fonctionnalités supplémentaires au navigateur. Vous pouvez trouver ici un catalogue des ces extensions en français.

Une des plus fascinantes applications de ce principe est l’extension appelée Greasemonkey, puisqu’elle vous permet de modifier la manière dont un site se comporte lorsque vous l’affichez sur votre navigateur. Pour cela il suffit d’installer, grâce au menu proposé par Greasemonkey un script préalablement repéré sur le site qui les présente tous. Des modifications de formes (par exemple : polices plus grosses, couleurs différentes, pas de pub, etc.) ou des fonctions peuvent ainsi carrément être ajoutées à l’affichage du site sur votre navigateur. Certains avaient même parlé à l’arrivée de Greasemonkey de passage à "l’information liquide"

L’exemple le plus fameux et le plus fascinant pour les bibliothèques est le fait de pouvoir lier de manière dynamique des grands catalogues commerciaux le permettant (Amazon) et le catalogue de votre bibliothèque. Certaines bibliothèques anglophone proposent d’ores et déjà d’ajouter des petits bouts de codes qui rendent possible de savoir en visitant Amazon si la notice qu’il consultée figure dans le catalogue de la bibliothèque. Par exemple, sur ce blog est présenté le script de la bibliothèque de Colombus, et vous trouverez ici la liste des bibliothèques (rien de francophone hélas) proposant des scripts. La copie d’écran ci-dessous montre une page Amazon dans laquelle se trouve la phrase "le livre est disponible dans la bibliothèque de Keene!"


C’est ce que j’avais appelé il y a quelques temps la dissémination des accès à la bibliothèque. Au delà de l’outil technique, j’y vois pour ma part une opportunité exceptionnelle de développer le recours à nos services depuis des sites à fort trafic, en bénéficiant de l’accord gagnant/gagnant entre le besoin de visibilité des grosses bases de données commerciales et nos besoin de recours à nos ressources dans le cadre de nos missions.

Mais alors pourquoi personne n’a son script en France? (enfin j’en ai pas trouvé, merci de le signaler si vous en avez un!)

Seulement voilà : comme je ne suis pas informaticien et que je n’ai pas non plus trouvé d’explications claires sur le sujet, je fais donc appel aux bonnes volontésVoilà donc 4 questions concrètes qui attendent des réponses concrètes. Je sais que des pros de l’informatique me lisent, qu’ils se sentent visés! et qu’ils répondent dans les commentaires. Merci d’avance!

  • Quelles sont les pré-requis techniques de mon catalogue pour créer un script Greasemonkey par exemple connecté à Amazon? Cela fonctionne-t-il avec un SIGB propriétaire?
  • Si je crée un script, est-il dédié à un seul catalogue commercial type Amazon ou fonctionnera-t-il avec tous les sites sur lesquels le script reconnaîtra un ISBN?
  • Le code utilisé pour le script Greasemonkey peut-il être utilisé pour créer un bookmarklet ayant l’avantage de fonctionner sur tous les navigateurs?
  • Question subsidiaire : si vous êtes informaticien ou bibliothécaire très fort en informatique, qu’est-ce qui vous empêche de créer le script de votre bibliothèque?


Silvae

Je suis chargé de la médiation et des innovations numériques à la Bibliothèque Publique d’Information – Centre Pompidou à Paris.

Bibliothécaire engagé pour la libre dissémination des savoirs, je suis co-fondateur du collectif SavoirsCom1 – Politiques des Biens communs de la connaissance.

Formateur sur les impacts du numériques dans le secteur culturel

Les billets que j’écris et ma veille n’engagent en rien mon employeur, sauf précision explicite.

17 réponses

  1. syma dit :

    Je me sens un peu visé par ton injonction à répondre alors j’ai jeté un rapide coup d’oeil au script de Colombus et pour répondre à ta question, c’est assez simple à mettre en place. Grosso modo, il va interroger son catalogue avec l’ISBN du bouquin et sur la page résultante, il va chercher la présence d’un élément lui permettant de savoir s’il y a une réponse ou pas. Si oui, il affiche le lien "On a le livre à la bibliothèque". Pour pouvoir mettre en place ce type de service, il suffit d’avoir un opac qui permette de construire une url de recherche pour interroger sur l’isbn, à part si tu as des problèmes de session ou autre ça doit être possible que ton logiciel soit libre ou pas (Colombus utilise Dynix).

    La question est : est-ce que l’investissement que ça va me demander est vraiment utile par rapport aux 2 ou 3 lecteurs qui risquent de l’utiliser (il faut quand même être un peu geek pour aller installer Greasmonkey et le script de sa bibliothèque il me semble …).

    Si j’étais un informaticien dans une bibliothèque, en ce moment, j’essaierais plutôt de m’arranger pour que Zotero permette de récupérer les notices de mon catalogue !

  2. bibliobsession dit :

    Merci pour cette réponse! (tu étais effectivement visé 😉 A mon avis, c’est vrai que Greasemonkey est un peu complexe à installer même si c’est possible de l’expliquer très clairement sur un site de bibliothèques, avec un screencast par exemple. Une autre solution est le bookmarklet, qui n’est rien de plus qu’un favori et qui fonctionne sur le même principe non? Donc sir je résume il nous faut une possibilité d’interrogation du catalogue avec isbn. pour compléter : en quel langage informatique est le script?

  3. Quentin chevillon dit :

    je ne pense pas que ce soit réalisable avec un bookmarklet, car ces derniers sont par définition assez courts(queqlues lignes car ça doit tenir dans 1 URL) alors que le script que tu cites fait quand même plusieurs centaines de lignes.

    Sinon, le langage utilisé est Javascript

  4. dbourrion dit :

    Peut-être qu’on peut proposer tous ces outils dans une page dédiée, une "boîte à outils" telle que celle que nous proposons depuis peu là : bu.univ-angers.fr/index.p… sur une idée de Nicolas A.
    Mes outils de stats montrent qu’il y a plus de passage sur cette page que je ne m’y attendais, même si cela ne veut rien dire de l’utilisation qui est faite de ces outils. Je ne sais pas non plus si les passages sont ceux de geeks, ou s’il s’agit du "commun des mortels". Je me dis juste qu’un étudiant peut être attiré par ces outils si l’installation et l’usage sont simples…

  5. bibliobsession dit :

    oui très bonne idée! y aurait pas moyen de mettre un petit questionnaire en ligne pour en savoir plus sur la fréquentation de cette page? ou un champ de commentaire sur ces outils?

  6. Lully dit :

    Je suis plutôt complètement d’accord avec syma. Greasemonkey ne va être utilisé que par des informaticiens utilisateurs de ta bibliothèque, ou par les bibliothécaires eux-mêmes qui seront assez fiers de se retrouver sur Amazon. Mais les lecteurs… Cela dit, ça n’empêche pas de développer un script Greasemonkey, non pas comme but en soi, mais toujous parce que ça ouvre des perspectives, ça apprend à mieux utiliser des outils existants, et à voir venir des solutions plus facilement intégrables qui apparaîtront ensuite.

  7. Quelques réponses à tes questions:
    Tout d’abord, cela marche avec AFI-OPAC 2.0.
    Pour tester, il suffit de glisser déposer dans Firefox le script suivant préparé pour l’OPAC de Voiron, après avoir installé le plugin greasemonkey. (Et désactivé les autres scripts pour amazon).

    Dans AFI OPAC 2.0, on fait meme encore mieux, le webservice de l’OPAC recherche dans Librarything toutes les éditions du même livre. Exemple: On consulte la fiche d’une édition quelconque de "Harry Potter à l’Ecole des Sorciers" dans Amazon, le script interroge le webservice de AFI OPAC 2.0, si l’ISBN est présent, il revoie la notice, sinon, il élargie la recherche aux autres éditions du livre…

    Quelles sont les pré-requis techniques de mon catalogue pour créer un script Greasemonkey par exemple connecté à Amazon? Cela fonctionne-t-il avec un SIGB propriétaire?
    >Oui, Il suffit qu’on puisse appeler une notice de l’OPAC avec une url qui termine par "isbn=XXX"

    Si je crée un script, est-il dédié à un seul catalogue commercial type Amazon ou fonctionnera-t-il avec tous les sites sur lesquels le script reconnaîtra un ISBN?
    >Il faut créer un script par site commercial, je n’ai pas réussi à le faire pour "alapage" ou "fnac"

    Le code utilisé pour le script Greasemonkey peut-il être utilisé pour créer un bookmarklet ayant l’avantage de fonctionner sur tous les navigateurs?
    >Pour le moment c’est basé sur Greasemonkey qui utilise le framework de Firefox. Donc ca ne marche pas sur IE.

    Question subsidiaire : si vous êtes informaticien ou bibliothécaire très fort en informatique, qu’est-ce qui vous empêche de créer le script de votre bibliothèque?
    >Ca dépend du SIGB (CF plus haut)

  8. J’ai oublié de mettre un lien vers le script qui fonctionne avec AFI-OPAC 2.0 :
    http://www.afi-sa.fr/pub/AmazonA...

  9. dbourrion dit :

    Tout ça me fait me souvenir d’une extension Firefox dans le même ordre d’idée, nommée Book Burro, qui fait un peu la même chose.
    Pour répondre à Bibliobsession, oui, effectivement, je vais essayer d’en savoir plus sur les usages (ou pas) de cette page. Mes stats me permettent pour l’heure simplement de savoir si l’on passe sur la page, sans plus de précisions. dès que j’ai 5 minutes, je creuse….

  10. paul POULAIN dit :

    L’idée technique derrière tout ceci est la suivante :
    – lecture de la page demandée par le navigateur
    – tout ce qui passe est transmis aussi au script GreaseMonkey.
    – lequel va essayer de trouver des suites de chiffres qui ont une forme d’ISBN. Il faut bien comprendre que GM n’est pas "intelligent". Si quelqu’un présente un N° de tel qui a la forme d’un ISBN, il (GM) va se faire avoir. Si, donc, GM trouve qqc qui ressemble à un ISBN. Il va alors lancer la commande de recherche de documents sur un autre site (le catalogue, amazon…)
    – le site extérieur DOIT proposer une API (interface d’accès) qui permette ce genre d’interrogation. Du genre mon-catalogue.ma-commune….
    – Si cette URL renvoie un résultat, alors, bingo, on a le livre à la bibliothèque ! GM s’occupe alors de "tagger" (au sens des tags sur les murs) la page, pour y ajouter un petit quelque chose qui s’affiche quand on place la souris dessus, et qui permet de cliquer sur le lien.

    rien de magique, la seule contrainte, c’est d’avoir une API "ouverte" du coté du SIGB (et donc, rien à voir avec le fait que le logiciel soit libre ou non).
    Ah, c’est aussi mieux si le SIGB est "full web", et sans artifice compliquant ou interdisant les "liens profonds" (= lien direct sur l’url d’interrogation). Dans les artifices, je citerai : les frame, le flash voire les mentions légales[1].

    [1] certains sites interdisent explicitement les liens profonds dans leurs mentions légales. Ce qui ne cesse de me faire rire : http://www.formats-ouverts.org/b...

  11. Laurent dit :

    On en revient à la petite cousine de l’url profonde, c’est à dire l’url lisible et compréhensible par l’humain, ou dans le cas présent l’url de recherche dans laquelle on peut directement indiquer les parametres de la recherche.
    Si notre opac ne propose pas cela, impossible de faire tout un tas de manipulations à la greasemonkey…

  12. decembre dit :

    Je ne sais pas si je suis hors sujet , mais sachant que :

    Que de mettre déjà le renard Firefox sur nos postes, ce n'est pas une petite affaire….
    Que Greasemonkey demande une petite gymnastique particulière pour qui n'est pas trop à l'aise avec….
    Qu'il n'est pas évident ou autorisé de mettre la main dans le SIGB….

    Sachant cela et l'age du capitaine, alors pourquoi ne pas utiliser, simplement , la fonction "Effectuer une recherche personnalisée" de la Goolge Barre permet de mettre une touche de personnalisation à notre navigateur préféré, en créant un Bouton de Recherche Personnalisé pointant sur votre fond.

    Il suffit d'un "click droit " sur une boite de recherche , par exemple …de la recherche Web de votre l'Opac, de sélectionner cette option , et c'est bon, vous avez votre moteur Personnalisé.

    Ensuite, en surlignant un titre, un auteur etc, rencontré au coin du web , vous saurez directement si celui-ci est disponible dans votre Bib.

    Il y a la possibilité d'améliorer ce bouton de recherche par une Icone personalisée ou de corriger son fonctionnement en utilisant un assistant de création de plug-in Opensearch comme Ready2Search….

    Cela marche trés bien pour la recherche Portail Web de l'Opac Horizon et pour Electre (là faut un peu bidouiller).

  13. Simplement ha-llu-ci-nant !! et en plus totalement lisible par les moteurs de recherche ! Alors? Elle es pas belle la vie?? ^^

  1. 10 avril 2008

    […] cet outil est révolutionnaire! On a souvent parlé ici de la dissémination des contenus des bibliothèques. Il s’agit tout simplement l’idée que ce n’est pas l’usager qui viendra à […]

  2. 11 septembre 2008

    […] loin d’être possible sur tous les SIGB, malheureusement) c’est possible grâce des scripts Greasemonkey qui permettent de disséminer les accès aux ressources documentaires que l’on propose DANS […]

  3. 7 avril 2009

    […] ailleurs (et c’est plus intéressant), je travaille à un script GreaseMonkey afin qu’en faisant une recherche directement dans le Sudoc, un lien vers le fil RSS […]

  4. 29 avril 2009

    […] type de dissémination de la bibliothèque existe depuis quelques années, j’en avais parlé dans ce billet, voir aussi ce projet : Library lookup qui propose des bookmarklet, ce qui, soit dit en passant est […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *