• Non classé
  • 6

Un regard sur les bibliothèques finlandaises

Voilà un gros diaporama qui fait office de compte-rendu d’un voyage d’étude en Finlande en juin 2006 du groupe Normandie de l’ABF (tsss bande chanceux va! ya pas une place pour moi dans le prochain voyage nordique? ne serait-ce que pour rencontrer des bibliothécaires suédoises…).

L’occasion de se rendre compte de l’incroyable intégration dans la vie sociale qui caractérise ces bibliothèques. J’avais d’ailleurs publié il y a presque 2 ans un billet intitulé : Performances nordiques et retard français

En fait, au moment où vous lisez ces lignes, (aaah la magie du web), je suis en vacances pour visiter Amterdam…sans oublier sa bibliothèque à la page d’accueil flashy, bien entendu! (retour lundi bonnes vacances pour ceux qui y sont et bon courage aux autres!)

Silvae

Je suis chargé de la médiation et des innovations numériques à la Bibliothèque Publique d’Information – Centre Pompidou à Paris. Bibliothécaire engagé pour la libre dissémination des savoirs, je suis co-fondateur du collectif SavoirsCom1 – Politiques des Biens communs de la connaissance. Formateur sur les impacts du numériques dans le secteur culturel Les billets que j'écris et ma veille n'engagent en rien mon employeur, sauf précision explicite.

6 réponses

  1. Pitseleh dit :

    Comme le rappelle Michel Melot dans "La sagesse du bibliothécaire", chacun court après ce qui lui manque :

    "La bibliothèque "latine" est peut-être moins bonne pour la lecture et le prêt, mais elle accueille des manifestations qui attirent un large public : expositions, débats, conférence, fêtes du livre… Ayant été invité à faire des conférences en Finlande sur la floraison des bibliothèques publiques en France, j’y allai avec une grande modestie, sachant que la Finlande avait tout à nous apprendre dans ce domaine – le taux d’inscriptions y étant d’environ la moitié de la population quand nous ne sommes qu’à 20%. Or, mes collègues finlandais furent émerveillés de ce que nous faisions et se trouvaient fort malheureux d’être réduits à l’état de "machines à prêter des livres". Ils envoyèrent aussitôt une délégation professionnelle pour apprendre ce que les Français appellent "l’animation culturelle"."

  2. Marie dit :

    ouh là ! y a un bébé qui fait super peur sur la page de la bib de Dam !!! A qui tu veux faire croire que tu y vas pour visiter la bib, hein ? 😉
    C’était le comm inutile du dimanche matin… bon we !

  3. PascalK dit :

    @Pitseleh : anim’ culturelle soit. Qui "attire un large public"… Point trop n’en faut.
    @Bib’ob : C’est passionnant. J’ai été un peu fureté sur les stats scandinaves du ppt. (dont: http://www.minedu.fi/OPM/Kirjast...
    J’en retiens une pour relativiser l’ampleur de la claque qu’ils nous mettent :
    En 2006, il n’ya "QUE" 43% d’emprunteurs au sein de la pop°:
    cf : tilastot.kirjastot.fi/?pa…

  4. old dit :

    Je réponds aussi au commentaire de Pitseleh. Il est vrai que nous sommes doués pour l’animation culturelle, la muséographie ou autres et il faut continuer.
    Mais une fois de plus cela s’explique par la confusion culturelle qui existe entre société du spectacle et culture.
    La culture ne doit seulement se manifester lors d’évènements particuliers mais tout le temps.
    S’il y a moins de "bruit" et autres animations en Finlande, c’est qu’ils en ont pas besoin et c’est cela leur point de fort.
    Et sur ce point ce n’est pas que nous avons du retard, c’est que nous régressons.

  5. xmskmfxnq dit :

    Un regard sur les bibliothèques finlandaises –
    xmskmfxnq http://www.gll3s51e7kdhmp8l485k557rv39b810as.org/
    [url=http://www.gll3s51e7kdhmp8l485k557rv39b810as.org/]uxmskmfxnq[/url]
    axmskmfxnq

  1. 13 février 2008

    […] super ppt de bib’ob’, j’ai surtout retenu la situation web en […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.