Mais pourquoi les audioguides des musées sont-ils payants?

colere.gif

Une fois n’est pas coutume, je vais de ce pas critiquer les musées et pas les bibliothèques…

Les musées, leur « fonds de commerce » c’est la médiation entre des contenus et des publics. Les muséographes passent des heures à concevoir des expositions bien faites et pensées avec des dispositifs innovants : de plus en plus des objets audiovisuels et…des audioguides.

Ah les audioguides. Personellement j’adooore les audioguides, ça vous évite l’aspect mouton de panurge de la visite de groupe et vous maîtrisez le discours du guide à qui vous clouez le bec en mettant sur pause pour admirer une oeuvre peinard, ce qu’on ne peut malheureusement pas faire pour les humains. Bref vive les audioguides!

Le problème c’est qu’ils sont payants. Là j’ai du mal à comprendre. Alors que l’intérêt du musée est la qualité de sa médiation et que c’est son coeur de métier, pouquoi mettre une barrière tarifaire pour un élément qui connait un succès croissant ? (je parle de musées publics hein, pas d’usines à expos-spectacles pour touristes).

Un exemple: le tout récent musée public du Quai Branly à Paris:

tarifs audioguide (hors prix d’entrée) :
tarif individuel : 5 €
tarif duo : 7 €
tarif famille (à partir de 3 pers.) : 2,50 € / pers
tarif groupe (à partir de 20 pers.) : 2 € / pers
Location de l’audioguide à la billetterie et retrait de l’audioguide dans le hall d’accueil
Un audioguide ou un guide vidéo LSF supplémentaire est proposé gratuitement à l’accompagnateur d’un visiteur malvoyant ou non-voyant se procurant un audioguide. Pour bénéficier de cette offre, l’accompagnateur doit demander un billet gratuit pour l’audioguide lors de son passage en billetterie.

Tiens en écrivant ces lignes, je découvre le non sens absolu de l’audioguide en groupe… (on imagine le pauvre chef de groupe : « Vous êtes tous là? bon, ben mettez sur play! » ou alors : « Allez hop piste 2, Roger, règle le volume si t’entends rien! » ou encore : « Micheline, le casque c’est sur les oreilles pas dans la poche! »)

Notez aussi dans les tarifs ci dessus la préoccupation de tous les types de publics et notamment des malvoyants…ce qui est positif, évidemment.

Mais il faut savoir que dans ce musée l’exposition coût 8€50 plein tarif! La note finit par être salée si on y va à plusieurs…(le total dépasse d’ailleurs bien souvent le coût d’insription annuel à une bibliothèque, soit dit en passant). A la base on ne peut donc pas dire que cette préoccupation d’ouverture à tous les publics se retrouve dans la tarification. Mais bon, il paraît que c’est pas aussi simple cette histoire de la gratuité dans les musées (c’est comme pour les bibliothèques, faut éviter qu’il y ai trop de monde dedans, après c’est trop bruyant et puis si on a investit des millions, autant que ça serve au minimum de monde possible hein….soupir)

Vous ajoutez donc 5€ en plein tarif pour avoir quoi? Ben ce à quoi est sensée servir une exposition dont vous avez payé le droit d’entrée : vous apprendre des choses! Notez que si vous voulez aller apprendre des choses sur le thème de l’exposition vous pouvez toujours faire un tour à la médiathèque du musée APRES l’expo, c’est gratos, mais attention hein PENDANT l’expo, les information audios sont payantes! (mais gratuites lorsqu’elles sont imprimées sur les petits guides en papier…) Qui comprend la logique?

Je prends cette exemple éclatant, mais c’est le cas dans beaucoup de musée de faire payer les audioguides…(ok pas tous, je sais)

Bon en même temps si on fait un effort on peut comprendre : le coût d’entretien des audioguides, le salaire de la personne qui les distribue…(en faisant un gros effort hein). Mais là où ça devient carrément n’importe quoi c’est quand les musées ne font pas payer la location de l’audioguide mais le fichier mp3 de la visite audioguidée!

Un exemple? facile: les expositions du Grand Palais : 3€ le fichier mp3 du podcast de la visite! on croit rêver! Là qui m’explique l’argument? (c’est le salaire de la personne qui l’a mis en ligne? pfffff c’est n’importe quoi). Moralité : on peut toujours se targuer de médiation, tant que cette situation perdurera ça me semblera ridicule.

Bon pour finir sur une note positive qui n’a rien à voir avec les musées, mais avec « la médiation sonore », (j’aime l’idée) connaissez vous le travail de Soundwalk, éditeur d’audio guides urbains payants mais de grande qualité? Une actrice vous raconte une histoire au creux de l’oreille en vous guidant à travers un quartier qu’elle vous raconte en détail…Rien de tel pour découvir une grande ville de manière ludique et originale. Pour Paris, souvent ya même des digicodes pour rentrer dans les petites cours…un vrai régal! Voilà une idée de cadeau sympa pour Noël non?

Autre initiative cette fois gratuite : sur ce site Cityzeum vous pouvez télécharger des audioguides sur plein de sujets et de lieux, en créer et les partager

onolnezfoin005.jpg

A quand des audioguides littéraires en bibliothèques? 🙂

Silvae

Je suis chargé de la médiation et des innovations numériques à la Bibliothèque Publique d’Information – Centre Pompidou à Paris. Bibliothécaire engagé pour la libre dissémination des savoirs, je suis co-fondateur du collectif SavoirsCom1 – Politiques des Biens communs de la connaissance. Formateur sur les impacts du numériques dans le secteur culturel Les billets que j'écris et ma veille n'engagent en rien mon employeur, sauf précision explicite.

15 réponses

  1. Elisabeth Noël dit :

    hello

    jsute pour le plaisir de signaler que non, ce n’est pas toujours payant. J’ai été voir la tres belle expo « le plaisir au dessiné au Musée des Beaux-arts de Lyon. Et l’audioguide est gratuit !
    http://www.mba-lyon.fr/mba/sections/fr/expositions-musee/copy_of_plaisir-dessin/l_exposition

    et en plus, l’audioguide est très fin, intelligent, met vraiment en valeur une exposition déja très belle. D’habitude je renacle, mais là, je n’avais pas mes filles et j’en ai vraiment profité.

    Si tu passes à Lyon avant le 14 janvier !

  2. Yelen dit :

    Dommage les soundwalk n’existent qu’en anglais ! c’est pourtant une super bonne idée !!

  3. Yelen dit :

    Au temps pour moi, j’ai trouvé ceux sur Paris en français !

  4. Et pourquoi les musées sont payants ?
    Remarquez que l’on pourrait dire pareil des bibliothèques ?
    Silence

  5. Bakelith dit :

    Dans le style citizeum, je conseille également http://www.zevisit.com (on devrait faire une Google earth visit des bibliothèques proposant du contenu en mp3 …) et http://mp3travel.com/fr/ (mais pourquoi cette obsession sur Paris et Béziers ?), sans oublier (le bon élève du patrimoine ?) les podcasts gratuits du château de Versailles sur http://www.podcast.chateauversailles.fr

    Personnellement je ne suis pas fan des audioguides, encore moins les audioguides inaccessibles du quai Branly (vous avez essayé le resto au même tarif ?), MAIS je reconnais l’enrichissement tout au long des salles de documents d’archives audio et vidéo complémentaires au fonds patrimonial exposé : un musée vivant.

  6. Trottinette dit :

    Je suis tout à fait d’accord avec ta critique! J’ai longtemps repoussé l’utilisation de l’audioguide lors de mes visites de musées mais je remarque que c’est maintenant presque impossible de s’en passer. Les explications des objets exposés sont trop lapidaires pour comprendre quoi que ce soit. Le catalogue de l’expo s’achète le plus souvent à la fin du parcours et il n’existe plus de guides papier… Et nous voilà avec des écouteurs sur les oreilles, en groupe ou en famille, chacun dans sa bulle. Vive la convivialité!

  7. man dit :

    Je suis d’accord avec mon fils, c’est cher et très souvent de qualité inégale! Lorsque nous avons visité la Tour de Londres, l’audio-guide nous a fait oublié le crachin londonien et nous sommes régalés avec Pa mais quand nous avons voulu explorer le chateau de Chenonceaux, nous avons passé notre temps les deux mains sur le casque en espérant entendre le murmure du guide, nous nous sommes perdus et nous avons réussi à visiter une salle avec le commentaire de la suivante.

  8. Dekka dit :

    Bonsoir! Guide Interprète et Guide Conférencier (pas en musée), je ne suis pas contre les audioguides ou lecteurs MP3, voire outils GPS qui se développent, à chacun son truc. Certains préfèreront la spontanéité de l’humain (tous les guides ne sont pas des vieilles peaux saoûlantes…), d’autre la déambulation libre en solo avec touches pour zapper.

    Il suffit juste d’en laisser pour chacun et de ne rien exagérer ;o)

    Quand je lis: « vous maîtrisez le discours du guide à qui vous clouez le bec en mettant sur pause pour admirer une oeuvre peinard, ce qu’on ne peut malheureusement pas faire pour les humains » ça me fait quelque chose quand même ;o)… C’est un peu comme si je disais: « moi à la Bibliothèque, rien de mieux que l’ordinateur et les catalogues des fonds… Ces bibliothécaires tous des barbants qui veulent vous conseiller… » :o)

    M’enfin ;o)

    Sacré Monde ;o)

    Bonne soirée

  9. @ Dekka : oui c’est vrai j’y suis allé un peu fort, mais c’était un billet d’humeur aussi. Je suis convaincu que le numérique ne joue pas contre les guides mais avec eux, tout comme des bornes numériques dans les bibliothèques ne jouent pas contre le contact humain; mais peuvent parfois même le faciliter.

  10. Carlos Da Costa dit :

    Bonjour,

    Effectivement, fort de ce constat nous avons créé HoLo Guide. Une solution gratuite dédié aux musées et aux villes leurs permettant de créer des audio guides et les mettre à disposition des visiteurs gratuitement (sans aucune pub !) Le but étant de favoriser la diffusion de l’art et la culture. Si vous souhaitez avoir plus d’info et nous aider à devenir un standard : http://www.holo-guide.com.
    N’hésitez pas à nous donner votre avis.
    Merci pour l’article.
    A bientôt,
    Carlos D.

  11. wisshrvjtq dit :

    Mais pourquoi les audioguides des musées sont-ils payants? –
    wisshrvjtq http://www.gywb205ri1f008o3uc9435qj8q5vv15cs.org/
    awisshrvjtq
    [url=http://www.gywb205ri1f008o3uc9435qj8q5vv15cs.org/]uwisshrvjtq[/url]

  1. 23 avril 2008

    […] considérable à la consommation… A ce sujet, l’article de Bibliobsession 2.0 “Mais pourquoi les audioguides des musées sont-ils payants ?” est à lire ! Tags : audioguide, louvre, […]

  2. 30 mai 2008

    […] d’en montrer, des croisements, en terme de médiation, les audioguides payants indiquent que les musées sont comme les bibliothèques, ils doivent faire évoluer leurs […]

  3. 29 octobre 2008

    […] Cette proposition qui se développe considérablement signe-t-elle la mort des vieux audioguides ? Il est vrai que cette possiblité offerte de télécharger un fichier numérique via Internet depuis le site web d’un musée sur son baladeur personnel (mp3 ou Ipod) ou son téléphone mobile, offre quelques avantages au visiteur. Notamant ceux d’éviter l’encombrement de l’audio guide pendant la visite et le surcout de sa location, dans la mesure où le téléchargement demeure gratuit. Ce qui n’est pas toujours le cas (Lire à ce sujet l’intéressante chronique d’un “bibliothécaire bibliobsédé des bibliothèques” :Mais pourquoi les audioguides des musées sont-ils payants?). […]

  4. 7 décembre 2009

    […] considérable à la consommation… A ce sujet, l’article de Bibliobsession 2.0 “Mais pourquoi les audioguides des musées sont-ils payants ?” est à lire […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.