Inventons le Bibliotourisme!

J’ai reçu un chouette cadeau à Noël. Il s’agit de ce guide du voyage expérimental:

kbbkbj.jpg

Ce guide pas comme les autres répertorie des expériences de « tourisme expérimental ». Inspiré des surréalistes et de l’Oulipo, il s’agit de voyager sous contraintes. Des contraintes en générales rigolotes ou alors complètement débiles, ou les deux. Ce guide donne plein d’idées et permet d’envisager le tourisme autrement. D’ailleurs si vous voulez connaître des formes exotiques de tourisme, je vous recommande ce répertoire. Par exemple on pourrait tester

ANACHRONOTOURISME

Voyager muni d’un titre de transport périmé ou par un moyen de locomotion obsolète (chaise à porteurs, grand-bi, palanquin, galère, fiacre, draisine, 2 CV, dirigeable, etc), Visiter une ville étrangère selon les conseils d’un guide de voyage dans une édition ancienne.

Ou encore le :

DODECATOURISME

Formule touristique élaborée à partir du nombre 12 (douze) :

  • prendre un train un 12 décembre à 12 heures 12 (en descendre au douzième arrêt)
  • passer ses vacances dans l’Aveyron..
  • marcher (et nager) le long du douzième parallèle
  • explorer systématiquement les chambres 12 des hôtels
  • entreprendre un tour du monde avec 12€ ($, £,…)en poche.

Je suis sûr que certain d’entre vous on déjà testé sans en connaître le nom le :

UXORITOURISME

DIDACT. (Ethnol) du lat. UXOR. Se dit du voyage effectué par un couple lorsque c’est l’épouse qui en prend l’initiative et en règle tous les détails.

(je viens d’apprendre un nouveau mot là!)

Bon évidemment il y a aussi :

EROTOURISME

L’inviter à venir passer le même week-end dans la même ville étran-gère, mais sans lui fixer de rendez-vous. S’y rendre, chacun de son côté, par des moyens de transports diffé-rents. Se chercher dans la ville…

Bon ben vous voyez où je veux en venir : Si comme beaucoup de bibliothécaires et de bibliobsédés vous visitez systématiquement les bibliothèques des lieux de vos vacances. (si si faut assumer) hé bien il ne nous reste plus qu’à donner un nom à cette pratique tordue! Je propose le BIBLIOTOURISME

BIBLIOTOURISME

Voyager en visitant exclusivement les bibliothèques des villes dans lesquelles on fait un arrêt.

Option subsidiaire: prendre des photos des lieux et les diffuser en ligne.
Option bibliobsessionnelle : prendre des photos des plus belles bibliothécaires en pleine action à la banque de prêt.

En fait, je ne croyais pas si bien dire avant de tomber sur ce groupe sur Flick’r intitulé Libraries and librarians, qui appelle à géolocaliser les photos de bibliothèques de tous les continents! La carte n’est pas encore très fournie en dehors des USA, mais tous les 1921 personnes qui prennent des photos et qui les mettent ici sont des bibliotouristes qui s’ignorent!

Silvae

Je suis chargé de la médiation et des innovations numériques à la Bibliothèque Publique d’Information – Centre Pompidou à Paris. Bibliothécaire engagé pour la libre dissémination des savoirs, je suis co-fondateur du collectif SavoirsCom1 – Politiques des Biens communs de la connaissance. Formateur sur les impacts du numériques dans le secteur culturel Les billets que j'écris et ma veille n'engagent en rien mon employeur, sauf précision explicite.

20 réponses

  1. Risu dit :

    J’ai justement expérimenté le bibliotourisme à Paris la semaine dernière. BNF, BPI, bibliothèque musicale, c’était très sympa mais j’ai un peu oublié de prendre des photos des plus belles bibliothécaires en pleine action à la banque de prêt. 😉

  2. Sophie dit :

    Je vois que nous avons définitivement tous les mêmes travers 😉
    Je ne sais pas si les collègues se laisseront photographier pour se retrouver sur le net ?

  3. Aurélie dit :

    Je viens de découvrir que j’avais déjà pratiqué l’uxoritourisme, je me coucherai moins bête tout à l’heure !
    Sophie, maintenant que je n’habite plus le quartier, peut-on considérer que je suis une touriste en ton domaine ? Et si je débarque à l’improviste un samedi où tu n’est pas occupée à virer les fétichistes du pied, tu te laisseras prendre en photo ? 😉
    Plus sérieusement, je n’ai jamais pensé au bibliotourisme et je l’ai amèrement regretté en voyant au détour d’un blog (était-ce celui-ci d’ailleurs ?) des photo d’une superbe bibliothèque à Helsinki, qu’évidemment je n’avais même pas songé à visité lorsque j’ai roadtripé en Finlande (génial pays au passage, je le recommande chaudement). Du coup je me tâte pour tenter l’expérience lors de mon prochain voyage…

  4. Aurélie dit :

    Je savais que c’était ici que j’en avais entendu parler 😉 : http://www.bibliobsession.net/2007/10/28/un-regard-sur-les-bibliotheques-finlandaises/

  5. couvillencoul dit :

    et quid du bibliotouristemâle contrarié, c’est à dire une combinaison de bibliotourisme et de uxoritourisme ?

    Melvil

  6. @aurélie, merci pour ce retour! tu deviendra peut-être la première bibliotouriste consciente de l’être, celle juste après tous les M. Jourdain!

    @couvillencoul : ah oui je vois, dur dur de trouver un mot adapter pour cette espèce je pense assez répandue…:-)

  7. Alain Pierrot dit :

    Toujours utile de rappeler
    http://curiousexpeditions.org/2007/09/a_librophiliacs_love_letter_1.html

    Un must pour le programme du bibliotouriste (fortuné…).

    P.S. Le site est parfois lent à charger, mais les photos valent la peine.

  8. Sophie dit :

    Tu m’excuseras Bibliobsession de profiter des coms pour répondre à Aurélie 😉
    Aurélie : il est ABSOLUMENT hors de question que tu me prennes en photo un samedi (ni un autre jour 😉 Même si vos photos sont superbes !
    Qui sait après on pourrait se retrouver dans la cage aux bibs de l’obsédé ou alors à la une de couv ill en coul ? 😉

  9. @ Sophie et Aurélie : Chère sophie tu es toute excusée. Si je peux me permettre d’intervenir dans cette conversation, on serait tous intéressé, je pense par une photo de toi en pleine action (à la banque de prêt hein) 🙂

  10. ln dit :

    Je suis éberluée d’être passée à côté je veux le même.
    Et je percute…
    Je suis une bibliotouriste, et toc !

  11. Aurélie dit :

    De retour sur les « lieux du crimes »… J’ai fait du bibliotourisme au Japon, mais sans photo 🙁
    J’en dit quelques mots dans la newsletter Documentation de Territorial : http://www.territorial.fr/uploads/Newsletters/newsletter-DOC_155_1207948530.html
    Je rêve de médiathèques aussi bien aménagées, au moins au niveau des sections enfants (trop « kawaï » !).

  12. @ Aurélie : Ravi de vous compter parmi les adeptes du bibliotourisme! la prochaine fois faudra prendre des photos! 😉

  13. obhqgnlcwj dit :

    Inventons le Bibliotourisme! –
    [url=http://www.g1b8rg5y2il5x49819m16ogaro525wn7s.org/]uobhqgnlcwj[/url]
    aobhqgnlcwj
    obhqgnlcwj http://www.g1b8rg5y2il5x49819m16ogaro525wn7s.org/

  1. 26 mars 2008

    […] Bon les données sont brutes, ce qui ne facilite pas les comparaisons, on aurait aimé passer à un mode pourcentage pour rapporter au nombre d’habitants du pays…En plus, l’adhésion à Worldcat est volontaire, ainsi, le nombre de prêts par pays est complètement faussé par l’absence d’indication sur le nombre de bibliothèques adhérentes à Worldcat par rapport à la totalité des bibliothèques du pays…Résultat, un outil pas très intéressant, sauf peut-être pour faire un peu de bibliotourisme! […]

  2. 29 août 2008

    […] très instructif et souvent très agréable ! J’avais même parlé il y a quelques temps de Bibliotourisme… mais cette fois je ne diffuserai pas de photos, vous allez savoir […]

  3. 13 mars 2009

    […] attendant, je vais faire mon bibliotouriste, me gaver de sirop d’érable et de bière canadienne ! Sans oublier les dégustations de […]

  4. 8 avril 2009

    […] les idées qui me sont venues lors des visites de bibliothèques (quatre au total, on a fait du bibliotourisme !). J’ai crée un tag pour les billets qui concerneront le Québec, il vous permettra de […]

  5. 15 janvier 2013

    […] pas récente, puisqu’elle a au moins 4 ans et figure dans Le Guide du voyage expérimental, selon Silvère Mercier […]

  6. 1 novembre 2015

    […] que c’est Silvère Mercier qui a employé en premier le terme de « bibliotourisme » pour designer cette pratique. On pourrait se dire que c’est un horrible vice de […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.