Un téléphone portable avec écran déroulable!

On parle beaucoup du e-reader….et j’ai déjà eu l’occasion de dire que si la technologie évolue, ce genre de joujou ne sera intéressant à mes yeux que s’il est interopérable et accepte des formats ouverts. On en est loin à voir l’initiative des Echos : complètement verrouillée. Cela n’empêche pourtant pas les expérimentations, comme celle de la BU d’Angers qui prête des e-reader à ses lecteurs.

Ce n’est pourtant pas de la science-fiction puisque le papier électronique est sur le point d’être commercialisé en France , même si les enjeux sont encore loin d’être pris en compte par la classe politique : voir cette lettre ouverte à notre président…

En attendant, l’innovation de l’écran est réelle et on se souviendra peut-être dans quelques années que le CES de las Vegas de 2007 a vu un des premiers téléphone portable avec écran déroulable et enroulable...prometteur! voici ce que ça donne:

Sur ce site on apprend que :

Le premier appareil à mi-chemin entre le livre électronique et le
téléphone mobile sera commercialisé à la mi-2008. Baptisé Readius, il
sera équipé d’un écran souple enroulable pouvant atteindre les cinq
pouces (près de 13 cm) quand il est déroulé.

Bref, un seul blog permet de se tenir au courant de l’actualité du livre électronique et de ses enjeux : c’est l’excellent Nouvolivreactu par Lorenzo Soccavo! A vos agrégateurs!

Silvae

Je suis chargé de la médiation et des innovations numériques à la Bibliothèque Publique d’Information – Centre Pompidou à Paris. Bibliothécaire engagé pour la libre dissémination des savoirs, je suis co-fondateur du collectif SavoirsCom1 – Politiques des Biens communs de la connaissance. Formateur sur les impacts du numériques dans le secteur culturel Les billets que j'écris et ma veille n'engagent en rien mon employeur, sauf précision explicite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.