Pour un droit d’auteur équilibré

J’ai reçu vendredi une lettre d’un cabinet d’avocat canadien agissant au nom de la société Tonality (Ithèque en France). Je suis mis en demeure sous peine de suites de mettre hors ligne l’article de mon blog intitulé « ithèque, un service inadapté », considérant que l’article et ses commentaires sont « diffamatoires » à l’égard de la société et de ses dirigeants.

Si j’ai souvent critiqué le modèle économique choisi par de cette société, je l’ai toujours respectée comme expérimentation dans un marché et un contexte juridique en pleine évolution. J’ai toujours respecté également les professionnels qui ont fait le choix de travailler avec cette société.

Ce blog vise permet de débattre sur le droit d’auteur dans les bibliothèques et au-delà. C’est très positif que ce débat existe. Il reste ouvert dans les articles et les commentaires sous le tag : Pour un droit d’auteur équilibré. Je me suis suffisamment exprimé sur la question du droit d’auteur et des DRM pour qu’il soit possible de se faire une idée des positions que je défends. Je ne les renie pas bien au contraire et je reste persuadé que ce modèle économique n’est pas le bon.

J’ai choisi d’obtempérer à l’injonction qui m’est faite afin de ne pas m’engager dans une bataille inutile à partir d’un conflit auquel je suis étranger, entre deux personnes qui se sont exprimées dans les commentaires dudit billet.

Je ferme également les commentaires de ce billet afin d’éviter tout problème. Vous pouvez si vous le souhaitez vous exprimer en m’envoyant un email. Pour moi cet épisode est clos.

Silvae

Je suis chargé de la médiation et des innovations numériques à la Bibliothèque Publique d’Information – Centre Pompidou à Paris. Bibliothécaire engagé pour la libre dissémination des savoirs, je suis co-fondateur du collectif SavoirsCom1 – Politiques des Biens communs de la connaissance. Formateur sur les impacts du numériques dans le secteur culturel Les billets que j'écris et ma veille n'engagent en rien mon employeur, sauf précision explicite.

3 réponses

  1. 27 mai 2008

    […] bibliobsessionel Pour un droit d’auteur équilibré mai […]

  2. 27 mai 2008

    […] Bibliobsession avait eu l’audace d’intituler un billet : Ithèque, un service non adapté, pour réfléchir à comment lire et quoi faire lire en numérique en bibliothèque. Il vient de recevoir des menaces de poursuite via l’avocat du groupe canadien. […]

  3. 9 septembre 2008

    […] fût-elle sobre, étayée et constructive, comme en témoignent les biens tristes mésaventures du bibliobsédé avec […]