Premier Bookcamp à Paris!

closeCet article a été publié il y a 5 ans 10 mois 4 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour, ou pas !

bookcamp

Evènement! Le premier Bookcamp Parisien a eu lieu le 14 Juin 2OO8! (date à jamais marquée d’un tshirt blanc sur le calendrier :-) Organisé par l’indispensable Hubert Guillaud, auteur d’Internet Actu et de Lafeuille dans le magnifique lieu qu’est la Cantine à Paris.

Pas de compte rendu détaillé en ce qui me concerne je vous renvoie sur Lafeuille où vous saurez tout! Quelques souvenirs, des impressions et quelques regrets aussi…

Quelques souvenirs : on a parlé de récupération de métadonnées avec une assemblée très attentive à ce qu’a dit Thierry Giappiconi dont le discours, pensé bien avant le web, n’a rien perdu de sa pertinence et cherche à épouser les technologies modernes. On a aussi parlé et de géolocalisation des catalogues, passionnants outils de médiation numérique! (avec un nouvel outil de médiation à venir dans les semaines qui viennent sur Bibliobsession, les gens présents à l’atelier sont au courant et même vont l’utiliser sur leur site, mais d’ici là suspens! :-)) On a encore pu constater combien le site de Bernard Strainchamps est exemplaire! J’ai été ravi de voir que le Centre National du Livre est dans la course du numérique avec Joachim, avec qui j’espère reparler de web services (idem avec toi isabelle)!

On a échangé aussi plein d’infos en buvant des bières (bon pas tous : certains persistent dans la grenadine!) et en mangeant des pizzas avec des biblioblogueurs qui se reconnaîtront et que j’ai toujours autant de plaisir à revoir!

J’ai rencontré avec grand plaisir plein de gens parmis lesquels Virginie Clayssen avec qui j’aurai plus voulu parler plus! On a eu avec Lionel une démo du Kindle par Alain Pierrot en personne, ravi de le rencontrer également! J’ai découvert les points de vues de Bruno Rives sur ces appareils étranges que sont les « Liseuses ». Même si je reste encore très perplexe sur ces machines, je reconnais bien sûr que la mutation est passionnante encore plus quand on en parle avec intelligence!

De manière générale, vous qui n’étiez pas là réalisez bien que ce n’était pas qu’un évènement entre initiés mais bien une étape de l’ébullition révolutionnaire que connaît l’ensemble de la chaîne du livre! Merci au grand Hubert pour cette initiative!

Un regret cependant inhérent à cette journée (mais Hubert avait prévenu) le fait de pas avoir ou tout voir, tout écouté et discuté avec tout le monde! Le regret aussi de ne pas avoir pu discuter avec François Bon mais ce n’est que partie remise!

Reste bien sûr l’idée de refaire des bookcamps! Pourquoi pas d’ailleurs profiter du formidable précédent des Bihybrides au Congrès de l’ABF en organisant un bookcamp lors du prochain congrès 2009 qui sera parisien?! Ce serait une manière de discuter bien au delà des bibliothèques avec plein d’acteurs de la chaîne du livre et de la chaîne du web! L’idée est lancée!

Related Posts with Thumbnails
Auteur : Silvae (1100 Posts)

Je suis chargé de la médiation et des innovations numériques à la Bibliothèque Publique d’Information – Centre Pompidou à Paris. Bibliothécaire engagé pour la libre dissémination des savoirs, je suis co-fondateur du collectif SavoirsCom1 – Politiques des Biens communs de la connaissance. Formateur sur les impacts du numériques dans le secteur culturel Les billets que j'écris et ma veille n'engagent en rien mon employeur, sauf précision explicite.

Author Info

If you enjoyed this post, make sure you subscribe to my RSS feed!

This work, unless otherwise expressly stated, is licensed under a Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 France License.

Tags:,

About Silvère Mercier

Je suis chargé de la médiation et des innovations numériques à la Bibliothèque Publique d’Information – Centre Pompidou à Paris. Bibliothécaire engagé pour la libre dissémination des savoirs, je suis co-fondateur du collectif SavoirsCom1 – Politiques des Biens communs de la connaissance. Formateur sur les impacts du numériques dans le secteur culturel Les billets que j'écris et ma veille n'engagent en rien mon employeur, sauf précision explicite.
  • http://sophiebib.blogspot.com Sophie

    Excellent idée ! Parce qu’on a vraiment regretté de ne pas pouvoir être au bookcamp, et au vu de l’activité du stand à Reims lier les deux évènements semblerait logique.

  • Pingback: BookCamp, digest | La Feuille

  • http://www.achicampus.net/wordpress Virginie Clayssen

    Moi aussi j’aurais bien aimé discuter plus avec toi… Le succès du bookcamp a son revers : toute cette frustration liée à ce qu’on a raté, qui était tout prés, à deux pas, juste là… A refaire donc !

  • http://liber-libri.blogspot.com liberlibri

    Prête pour un prochain congrès/stand bibrydes/bookcamp/biblioblogades pour 2009 !

  • http://www.jvbib.com Laurent

    C’était très réussi et oui c’est à refaire pour l’an prochain, peut-être un peu avant ou un peu après le congrès abf pour qu’on n’ait pas à choisir?

  • Pingback: Irène Delse » Petit retour sur le BookCamp

  • http://www.event10.com Joachim

    C’était plaisant cette journée participative, une journée d’écoute de glanage d’information, d’échange, le fait de voir en chair et en os des personnes dont on lit les posts, les commentaires et les idées ça et là. Au plaisir Sylvain d’échanger une prochaine fois avec toi sur ce que pourrait être les services web livre dans un monde meilleur, un monde où l’intégralité des informations primaires sur le livre (Titre, auteur, éditeur, traducteur, collection, indexation, couverture haute définition, format, disponibilité, résumé, critique, feuilletage, diffuseur, géolocalisation en librairie, en bibliothèque, en version numérique) serait simplement et librement interrogeable, consultable et récupérable via un serveur central qui moissonnerait les métadonnées livres des éditeurs, des distributeurs, des libraires, des bibliothèques). Aujourd’hui ce genre d’initiative est tout à fait réalisable, pour s’en convaincre, il suffit de consulter les sites des voyagistes ou des comparateurs de prix qui arrive à réunir en un point des informations provenant de plusieurs centaines de source. Ce genre d’initiative devrait être portée par les sociétés de l’interprofession ou par les institutions française.