De l’usage de la timeline comme outil de médiation numérique

A l’heure du web 2.0, un des enjeux est de représenter de manière ludique des données. En effet, nos bons vieux catalogues de bibliothèques ont bel et bien pris un coup de vieux et ne demandent qu’à évoluer, non seulement dans les services qu’ils proposent (voir ce « service après recherche » présenté par Lionel) mais aussi dans la manière dont il proposent une navigation dans nos données.

Une des expérimentations les plus connue est la représentation cartographique, la géolocalisation de données ou leur représentation dans des cartes sémantiques. Il est alors possible de passer de données brutes : j’interroge mon catalogue et j’obtiens une liste, à une représentation des données beaucoup plus ludique : j’interroge mon catalogue et les résultats s’affichent sous forme de carte. Des outils permettent de faire ça de mieux en mieux, c’est ce qu’a montré Lionel récemment. Par exemple le moteur de recherche Kartoo propose des cartes sémantiques permettant d’affiner la recherche documentaire et de mettre en oeuvre la sérendipité. Citons bien sûr aussi Aquabrowser utilisé entre autres par la médiathèque de l’ESC de Lille.

Mais l’usage de ce type d’outil se conçoit aussi comme un outil de médiation. Comme pour une bibliographie thématique, je pars d’un thème, et j’en fais une carte qui propose une navigation à la découverte de ce thème : voir la carte de polars par Bernard Strainchamps pour bibliosurf.

Il existe un autre moyen de représenter des données, c’est de partir non plus de la localisation géographique ou sémantique, mais du TEMPS. La timeline, ou la ligne de temps, ou la chronologie est l’outil qui permet de représenter des données en les situant sur ce qui n’est rien de plus que la version numérique de la bonne vieille frise chronologique.

Il me semble que l’exemple le plus chouette d’utilisation pédagogique de la timeline vient de l’INA avec sa série les

Jalons pour l’histoire du temps présent (quel beau titre!): magnifique outil d’apprentissage interactif et ludique. Vous pouvez aussi consulter la timeline de wikipédia, signalée par Hubert en commentaire de ce billet. Cette manière de représenter les données est assez peu utilisée me semble-t-il comme outil de médiation dans les bibliothèques et c’est bien dommage. Côté librairie en ligne, lorsque j’avais soufflé l’idée à l’occasion du Bookcamp en juin dernier, Bernard a immédiatement réagi en proposant une chronologie des polars!

Les bibliothèques peuvent utilement se saisir de cet outil pour proposer des parcours dans les collections, toujours dans l’idée de renouveler la traditionnelle bibliographie de manière attractive.

J’ai donc sélectionné une bonne quinzaine d’outils de timeline pour vous proposer une liste de liens commentée (la liste n’est pas exhaustive hein). Le bilan fait apparaître que presque tous sont gratuits, aucun n’est en français mais cet obstacle est contournable puisque la langue n’apparaît que dans les outils de navigation qui sont en général limités. Cela permet d’utiliser ces services en y inscrivant des données enrichies en français. Il est quasiment toujours possible d’insérer avec un code embed la timeline dans n’importe quel site internet. Certains proposent aussi l’insertion de données via un fil RSS ou un fichier CSV.

Voilà un exemple tout personnel qui montre à quoi ça peut ressembler, j’ai utilisé Dipity pour créer cette timeline de quelques billets de mon blog à partir du fil RSS.

Voici donc une sélection d’outils et de services permettant de créer et de diffuser des Timelines. Pour afficher cette liste de liens commentés, j’ai utilisé l’outil bien pratique de Del.icio.us qui permet d’insérer une liste de liens dans un site web. Le fait de passer par Del.icio.us me permet de poster un lien directement lors de la navigation. La mise à jour des signets est donc très simple et je serai amené à enrichir cette liste au fur et à mesure. Les changements seront automatiquement répercutés dans ce billet. Si vous souhaitez suivre l’évolution de cette liste, vous pouvez vous abonner au fil RSS de mon tag timeline dans del.icio.us ou mettre cette page dans vos signets.

Chacun des outils ci-dessous à ses avantages et ses inconvénients, il faut vraiment les tester pour se faire une idée. J’ai essayé de vous aider à faire le tri ci-dessous en pointant quelques éléments permettant de repérer les plus utiles, notamment pour l’insertion d’une timeline dans un catalogue ou un site public de bibliothèque francophone.

Mais le plus intéressant reste à faire : s’emparer d’un thème pour valoriser des données! Bon, un dernier exemple et un clin d’oeil pour les fans d’apple et les heureux possesseurs d’un Iphone 3G (dont je fais partie, pas des fans, mais des possesseurs d’Iphone 3G) : la timeline de l’Iphone!


Silvae

Je suis chargé de la médiation et des innovations numériques à la Bibliothèque Publique d’Information – Centre Pompidou à Paris. Bibliothécaire engagé pour la libre dissémination des savoirs, je suis co-fondateur du collectif SavoirsCom1 – Politiques des Biens communs de la connaissance. Formateur sur les impacts du numériques dans le secteur culturel Les billets que j'écris et ma veille n'engagent en rien mon employeur, sauf précision explicite.

16 réponses

  1. Mélanie dit :

    Intéressant !
    Je vais essayer de dépasser mes lacunes linguistiques et tenter ça…

  2. marlene dit :

    Il y a aussi http://www.circavie.com/
    Et Dipity me fait penser à Plurk, un genre de Twitter qui plante moins 😉
    http://www.plurk.com/

  3. Merci Marlène, je vais les ajouter à la liste.

  4. L'arc-en-ciel dit :

    Intéressant, mais j’ai l’impression d’être toujours en retard d’une averse…

  5. BS dit :

    Bravo pour ce nouveau et très bon travail de médiation!
    Pour info, il a été développé un plugin pour spip à partir de SIMILE | Timeline http://kent1.sklunk.net/SPIP-Plugin-Plugin-Timeline-pour
    Il est très simple à utiliser et marche avec l’agenda (plugin agenda de spip).
    Par contre, je n’ai pas réussi à remonter avant 1900.
    Il est sans doute facile de détourner ce plugin en utilisant un autre champ date de spip.
    Cordialement,
    BS

  6. Lionel Dujol dit :

    C’est dingue ! je suis en train de tester dipity depuis une semaine à partir des fils rss du catalogue de ma bib. j’allais en faire un billet sur la bib app … et pof tu dégaines …. trop fort ce Silvère !

  7. OLD dit :

    Moi aussi je commence à tester depuis quelques jours ces outils mais dans le cadre de mes recherches. Merci pour la synthèse, j’en cherche une il y une semaine et j’ai du faire la recherche en anglais.

  8. Jisse dit :

    Bonjour
    Félicitations pour votre blog qui s’avère être une référence pour les personnes gérant les sites web de nos médiathèques

    Avez vous des exemples de ce que cela peut donner sur un catalogue web classique par exemple géré avec l’interface Opsys

    Il y a tant de choses à tester …

    Encore bravo
    Jean-Christophe

  9. Merci pour le compliment, c’est vrai, nus sommes dans le domaine de l’expérimentation! (je n’ai pas d’exemple pour opsys, mais du moment que l’on a des données et une page web pour y afficher la timeline, je ne vois pas pourquoi ça ne fonctionnerai pas…)

  10. Lionel dit :

    @ Jisse > Si vous avez la version 1.60 d’Opsys, vous parfaitement utiliser les fils rss générés par le progiciel ( sur les nouveautés, sur une recherche .. je vous renvoi au lien donné par Silvère sur notre « service après recherche »).

    voici ce que cela donne sur dipity à partir du fil rss des nouveautés adultes :
    http://www.dipity.com/user/lioneldujol/timeline/Les_nouveautes_adultes

    Le résultat n’est pas totalement satisfaisant car la chronologie s’établit sur la date du catalogage et pas sur la date d’édition …. Il faut donc retravailler l’éditorialisation du fil rss …. pas gagné avec opsys !
    En outre, il faut bien réfléchir sur l’opportunité donnée par une timeline. Quel contenus mettre évidence : le fond des livres historiques semble être le plus évident. Et pourtant pas si simple : quels critères prendre en compte : l’événement en lui même, le date d’édition … J’ai par exemple l’idée de faire une timeline sur mai 68. N’ont pas sur la chronologie de l’événement, mais sur la perception de mai 68 à travers le temps. La timeline représenterait donc la chronologie éditoriale de Mai 68. Une manière de valoriser aussi le fonds de la bib sur cette question.

    Enfin et pour répondre à votre question, si votre version d’opsys est antérieur à la 1.60 ….vous n’avez plus qu’à faire du copier/coller des notices ….:-(

    @silvère : du coup j’ai mis en commentaire, le billet je comptais faire sur la bib app 😉

  11. @ lionel : Ah ben oui suis-je bête j’avais pas pensé à ton exemple! Ravi de voir que tu utilises les commentaires pour bloguer… et c’est pas grave si on traite des mêmes sujets du moment que les angles sont complémentaires!

  12. Jisse dit :

    Très très bien cet exemple sur les nouveautés adultes.
    A tester mais cela semble effectivement très interessant
    Nous sommes effectivement en version 160 patch2

  13. Sylvain H dit :

    Bonjour, j’utilise SIMILE Timeline pour présenter la chronologie des appareils photo. Je ne suis pas mécontent de mon premier résultat : http://www.collection-appareils.fr/timeline/html/frise_Agfa.php mais je voudrai aller plus loin. Mon problème est que je ne trouve que des ressources en anglais, ou bien en français, mais qui ne vont pas assez loin. Une de mes idées est d’avoir sur une bande les appareils et sur l’autre juste le nom d’évènements historiques. Cela veut dire avec des styles css différents sur les deux bandes. Et là je coince ! Je cherche donc des personnes ayant été loin dans la modif de Timeline.
     
    Merci

  1. 15 octobre 2008

    […] vous invite à lire le billet de BiblioSession : “L’usage de la Timeline comme outil de médiation numérique“. Il détaille assez bien cet usage avec plusieurs exemples de timeline adapté au […]

  2. 2 novembre 2010

    […] au monde des bibliothèques, j’ai ainsi découvert qu’on pouvait faire de la médiation dans le temps, dans l’espace ou sous forme de carte conceptuelle, ou encore utiliser librarything pour […]

  3. 5 janvier 2011

    […] une chronologie numérique et la diffuser dans votre site avec […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *