Résultats de l’enquête sur le Bouillon du Bibliobsédé

Merci à tous d’avoir répondu à l’enquête en ligne que je vous ai proposé grâce à Survey Gizmo ! Voici un billet présentant les résultats.

Soit dit en passant, je vous recommande vivement cet outil d’enquête en ligne vraiment excellent. Ce genre d’outil est en général très cher au delà de 100 répondants, ce qui est déjà peu, mais Survey Gizmo en propose 250 gratuitement. C’est l’outil parfait pour mener de petites enquêtes en ligne !

Première remarque, je me suis bien marré avec vos 141 réponses sur 507 abonnés par mail et RSS, ce qui représente un peu plus d’1/5 des abonnés : c’est bien, mais pas top. J’ai rougi aussi tant les commentaires sont élogieux sur cette lettre d’e-veille devenue le Bouillon du Bibliobsédé. Mais je vais d’abord commenter les réponses à chaque question dans l’ordre puis je vous livrerai mon propre sentiment sur le Bouillon. Vous excuserez le caractère totalement non scientifique de cette enquête et de son dépouillement… (d’ailleurs j’ai pas mal de progrès à faire en création d’enquêtes, vous allez voir)

Je suis ravi de constater que 13 personnes, soit 9.22% des répondants sont suffisamment bibliobsédés pour déclarer cette caractéristique avant même leur propre sexe. Je me sens moins seul ! Sinon y a plein de femmes, mais c’est normal, c’est elles qui préparent le Bouillon, donc elles sont logiquement plus habituées à le lire aussi. ;-)

Bon ben pas mal de Digital Immigrants sont là quelques quadra égarés et des quinqua aussi. Je baptise sur le champ l’unique sage qui est abonné Obi-Wan Kenobi. Respect et longue vie à lui (ou elle).

J’avais posé une question sur vos activités professionnelles. J’ai mal conçu la question en y intégrant trop de champs ouverts, ce qui a pour conséquence que les résultats sont inexploitables sous forme graphique (ça m’apprendra aussi).

Les répondants sont donc en majorité des bibliothécaires, oui mais lesquels ?

A cela, il faut ajouter par ordre décroissant : 61 bibliothécaires municipaux ou intercommunaux, des étudiants, un seul libraire, un seul archiviste, pas d’éditeur, des chercheurs d’emploi, divers corps de métiers : fraiseur tourneur, vendeur de bonbons, acrobates… nan je plaisante. Notons que quelqu’un a répondu : « bibliothécaire généraliste », attention à bien le distinguer de bibliothécaire-tout-court ! ;-). En tout cas, ça confirme ce que je pensais : le Bouillon intéresse aussi des bédépistes, des bibliothécaires d’université et des documentalistes, je continuerai donc à essayer d’intégrer leurs problématiques spécifiques dans le Bouillon.

J’avais posé une question sur les concours pour évaluer si les lecteurs du Bouillon en avait passé un dans les 6 derniers mois. Là encore ma question était super mal posée, j’aurai dû lister les concours, idiot que je suis. Bref, il en ressort que 55% des répondants n’ont pas passé de concours, ce qui fait pas des masses avances le smilblick… Question suivante.

Dans cette question il s’agissant d’essayer de voir si le Bouillon est suivi par des cadres encadrant (!), ce qui serait plutôt une bonne chose pour l’avenir. Étant donné la pyramide des âges des lecteurs du Bouillon (question 2) c’est logique : une grosse majorité des répondants n’est pas en situation de direction (majoritairement occupés par des quadra/quinqua), ce qui peut éventuellement peut-être avec des tas de précautions vouloir dire que les pratiques de veille sont corrélées plus à l’âge qu’au niveau de responsabilités. Bon c’est pas sûr hein.

La question d’après visait à évaluer le profil des fonctionnaires ou assimilés répondants, le résultat est assez logique : grosse majorité de A et de B, on sait bien que, paradoxalement l’accès à la formation continue est plus aisé pour les catégories A et B que pour les C ou assimilés qui en ont le plus besoin. ça pour le coup, c’est pas logique.


Bon alors là en revanche le résultat est intéressant : il apparaît que Le Bouillon est consulté majoritairement par des gens qui ont déjà une pratique de veille. Au début j’avais pensé le bouillon par email plutôt vers une cible de gens qui n’avaient pas mis en oeuvre de pratiques de veille par agrégateur… ou qui ne savaient pas ce que c’était. En fait si on cumule ceux qui utilisent un agrégateur pour une veille professionnelle (j’exclus ceux qui utilisent un agrégateur à titre personnel) on arrive à 69.5 % des répondants. Seul 30.5% des répondants n’a pas mis en œuvre de pratique de veille par agrégateur pour une veille pro, ce qui est finalement peu. Il semble donc que les bouillonautes aient des pratiques de veille cumulatives, le Bouillon venant en complément d’un agrégateur, peut-être plus consacré aux parutions dans les domaines d’acquisitions. J’aurai dû poser la question de savoir comment est utilisé l’agrégateur le cas échéant. Ce serait intéressant de le savoir dans le cadre d’une étude plus large sur les pratiques de veille des professionnels de l’information documentation.

A la question de savoir si elle utilise un agrégateur, une personne a fait une réponse qui, vous le comprendrez, est à la fois flatteuse et problématique pour mes activités de formateurs au web 2.0 pour les bibliothécaires  : « Pas encore, mais avec le bouillon, ça me parait tout à coup moins utile… » :-)

Là encore une question mal posée. La partie « other » veut dire OUI et on constate que la grande majorité des lecteurs du bouillon sont des lecteurs de Bibliobsession. 12.77% correspondant à 12 personnes on découvert mon blog grâce au bouillon : bienvenue à eux ! Les autres sont des lecteurs depuis plus ou moins longtemps de mes élucubrations bibliobsessionnelles : on boit donc son Bouillon en famille.

Voilà d’ailleurs comment vous consultez le bouillon, bande de répondants :

On constate que bol à encore la cote (dewey, warf), je croyais génial de mettre le Bouillon sur friendfeed, et en fait c’est nul parce que personne ne laisse de commentaires. Bon c’est un ratage. Sinon j’aime bien l’idée du tapioca.

Là je voulais avoir une réponse : elle est super claire : le Bouillon est et restera quotidien (enfin les jours ouvrables hein), même si les partisans du bouillon hebdo sont plus nombreux que je croyais : vous avez perdu les gars et c’est plus la peine d’insister.

Là aussi super clair : le bouillon intégral + liens remporte vos suffrages, ça tombe bien je suis d’accord avec vous.

Cette question peut paraître stupide, mais en fait je voulais savoir dans quelle mesure le temps de veille est un temps personnel ou professionnel. S’il est professionnel, ça peut vouloir dire que cette activité est considéré comme suffisamment intégrée à la vie de la bibliothèque pour faire partie du temps de travail, de manière plus ou moins officielle par rapport à la direction. J’y reviendrai, mais je considère qu’il est très important que les directions des bibliothèques officialisent le temps de veille dans le temps de travail dans les équipes. Notons enfin que les bibliothécaire étant des gens passionnés, c’est logique que beaucoup d’entre eux boivent leur Bouillon à la maison :-)

Voilà encore une réponse intéressante : c’est très clair : au delà de 15 articles, le Bouillon déborde ! J’essaierai donc de faire des bouillons moins copieux à l’avenir, disons 20 articles grand maximum.

Là c’est cool aussi : 38 % de « très intéressantes », et 54% de « intéressants » c’est que le Bouillon est bien ciblé ! :-)

La question suivante vous proposait de faire un classement des thèmes du Bouillon par ordre de préférence. Voici le palmarès avec la note moyenne en gras. Il  n’est guère étonnant puisqu’une grande majorité d’entre vous exerce dans les bibliothèques municipales. Notons le désintérêt dont vous faites preuve pour les archives. Un seule personne déclare être archiviste, j’ai peu de fils RSS sur les archives… on va donc sûrement archiver ce thème à l’avenir…  Pour le reste c’est très homogène et pas très étonnant.

  1. Monde des bibliothèques : 2.0
  2. Tutoriels et astuces des services web 2.0 et des réseaux sociaux : 3.6
  3. Information/documentation en général : 3.7
  4. Musique et cinéma, industries culturelles : 4.7
  5. Actualités de l’édition : 4.8
  6. Journalisme et médias à l’heure du numérique : 4.9
  7. Actualité de la librairie : 5.4
  8. Archives : 7.0

Bon là j’ai un peu triché sur cette question puisque j’ai ajouté la case « Aucun » suite à un commentaire d’un répondant au milieu de l’enquête…(quand je vous dis que c’est pas scientifique). On note que les archives ne sont décidément pas aimées…

A la question « qu’est-ce que vous ajouteriez au Bouillon ? » , les réponses sont assez diverses… pas mal d’entre vous disent « nooon pitié ! » il est déjà copieux le Bouillon. L’un d’entre vous me dit d’ajouter du céleri, ce qui n’est pas une mauvaise idée, j’aime bien le céleri, qui connait un site d’actu sur le le céléri ?. Un autre me suggère d’ajouter du « Bain moussant » (c’est une proposition ? ;-)). Plus sérieusement revient plusieurs fois les questions de droit d’auteur. Il me semble que ce thème est essentiel, je l’intègre déjà avec le débat sur le projet HADOPI, mais je vais mieux le traiter dans l’avenir. Il m’a aussi été demander de mieux traiter les actualités statutaires de la filière bibliothèque pour le FPT et l’Etat… j’essaie de les suivre déjà, mais je vais mieux cibler ce thème.

A cette question stupide, vous avez été nombreux à répondre Quentin Chevillon, à qui je dédicace cette question (Quentin si tu nous lis). Sinon tant pis pour les héritiers de M. Dewey, il a plus top la cote (mouais facile), quant in à Jean-Marie c’est pas brillant non plus, sans parler de Vedette qui devrait changer de prénom… (Et merci à tout ceux qui veulent me mettre au Panthéon des bibliothécaires, mais bon d’ici que j’y arrive Dieu seul sait où en sera ce blog)

Qu’avez vous répondu à « Autre » ? Petit florilège :

  • Amédée Zerbage (bien trouvé non ?)
  • Jorges Luis Borges (ouais classique)
  • M Firefox pour le partage des savoirs (hé hé !)
  • Marie-Renée Cazabon, grande prêtresse du catalogage (tout ressemblance gna gna gna… fortuite)
  • Mr Bernard Majour (de biblio-fr) !!! (Spéciale dédicace for you Bernard)
  • M. 3M, qui empêche nos collections de s’envoler dans les poches de malfaisants… (waaa fallait la trouver celle-là non ?)

La dernière question débile que j’ai posé visait à rééquilibrer la Cage : 30.19% d’entre vous me trouvent maboul, ça fait toujours plaisir, mais je l’ai cherché aussi. :roll:

Aux 20 bibliothécaires mâles qui ont dit OUI, sachez que j’ai vos adresses IP, et que je connais bien une certaine Edvige qui  va m’aider à obtenir vos adresses perso auprès des fournisseurs d’accès… attendez vous donc à recevoir une petite visite d’un bibliotouriste avec appareil photo dans votre propre bibliothèque. Ben ouais, fallait pas faire les malins aussi.

Bon au final quelques remarques personnelles sur l’avenir du Bouillon, les gentillesses que vous avez laissées dans l’espace de libre expression de l’enquête et pour répondre à certaines de vos interrogations :

  • Je trouve très absolument génial de pouvoir partager avec autant de monde les informations de mon agrégateur. Depuis la mise en place du bouillon, j’ai considérablement augmenté le nombre de fil rss de ma catégorie « biblioblogosphère » qui compte à l’heure actuelle plus de 400 fils. Il faut en effet ratisser assez large pour couvrir tous les thèmes… N’oublions pas non plus que le Bouillon a un aspect collectif puisque plusieurs biblioblogueurs diffusent eux aussi leur veille par des fil RSS auxquels je suis abonné, ce qui me permet de repérer plus vite les informations importantes.


  • La grande question que vous vous posez souvent est : mais où trouve-t-il le temps de faire tout ça ? Alors je vais y répondre une fois pour toutes. Je travaille comme beaucoup d’entre vous à temps plein et faire de la veille professionnelle fait partie de mes missions. Je suis en effet chargé de la documentation professionnelle. Le Bouillon est né d’une envie de faire partager des liens à mes collègues, vous êtes tous mes collègues, CQFD. Donc OUI bien sûr une partie du Bouillon est fait sur mon temps de travail et je passe environ 30 minutes le matin en buvant mon café et 30 min dans les transports avec mon Iphone + environ 1h dans la journée. Dieu m’a doté d’un processeur rapide implanté dans le cerveau, je suis donc capable d’absorber beaucoup d’informations et de les synthétiser facilement, d’autant plus que je suis habitué à l’exercice. Donc pour répondre clairement à vos interrogations : oui j’ai des amis, une vie sociale, des loisirs je suis normal quoi ! C’est juste que j’aime bien partager des infos, écrire et débattre, en particulier sur ce blog. Je passe quasi tous mes lundis à rédiger des billets pour Bibliobsession et parfois aussi sur mon temps de travail puisque c’est très formateur pour nourrir ce que nous essayons de mettre en œuvre dans le réseau de médiathèques qui m’emploie. Comme rien n’est donné pour rien dans ce monde de brutes, je suis largement récompensé de ces efforts par vos commentaires, vos mercis et… les rémunérations perçues au titre des formations que je donne régulièrement sur le web 2.0 et/ou la poldoc. Hé oui, c’est aussi pour le pognon que je fais tout ça. D’ailleurs je pense à faire construire par un architecte une bibliothèque publique qui n’ouvrira jamais au public, juste pour mon usage personnel ;-). Bref, vos mercis me vont donc droit au cœur et je suis sincèrement ravi de me sentir utile à la communauté professionnelles des bibliothécaires et assimilés !

Alors après cette enquête quels changements pour le Bouillon ? Bon à part mettre la pédale douce sur les archives, insister sur les débats liés au droit d’auteur et les statuts, je vais pas changer grand chose, puisque l’enquête montre que vous êtes globalement très satisfaits.

Deux mesures cependant :
Le Bouillon sera à l’avenir limité à 20 articles grand max, je suis parfois monté à 30 articles et c’est trop, vous en lisez en moyenne entre 5 à 10, mais comme le nombre de sources et de thèmes est important, l’idéal serait d’arriver à une moyenne de 15 articles, je m’y emploierai.

J’ai eu ces dernières semaines pas mal de problèmes avec l’envoi des emails du Bouillon, vous aurez constaté une diminution du nombre d’articles, en fait il en passait à la trappe un nombre important pour d’obscures raisons techniques. J’ai réglé le problème ! Donc j’enverrai « à la main » chaque Bouillon, il vous parviendra donc soit le matin tôt soit le soir tard… Par ailleurs, je peux désormais choisir l’ordre d’apparition des articles dans l’email, comme il existe une forte  influence de l’ordre d’appartitions sur le nombre de lectures d’un article, je vais donc mettre en premier ce qui me semble le plus important.

Voilà encore merci pour vos réponses et vos encouragements ! :-)

(1957)

This work, unless otherwise expressly stated, is licensed under a Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 France License.

Silvae

Je suis chargé de la médiation et des innovations numériques à la Bibliothèque Publique d’Information – Centre Pompidou à Paris. Bibliothécaire engagé pour la libre dissémination des savoirs, je suis co-fondateur du collectif SavoirsCom1 – Politiques des Biens communs de la connaissance. Formateur sur les impacts du numériques dans le secteur culturel Les billets que j'écris et ma veille n'engagent en rien mon employeur, sauf précision explicite.

5 Responses

  1. FB dit :

    thanks, on se sent moins seuls, les lecteurs!

    reste autre question : y a quand même pas que les bibliothécaires à avoir intérêt à lire ce que tu nous sélectionnes

    on continue, donc!

  2. BS dit :

    Bravo pour ton travail !
    Pour info, il existe sur spip un plugin Formulaires Tables qui permet d’effectuer de superbes enquêtes : champ ou non obligatoire, réponse ou non unique, possibilité d’exporter les données en csv, de les basculer directement en article sur son site voire de les exploiter d’une manière dynamique grâce aux fameuses boucles de SPIP.

  3. Endy dit :

    « choisir l’ordre d’apparition des articles dans l’email, comme il existe une forte influence de l’ordre d’appartitions sur le nombre de lectures d’un article, je vais donc mettre en premier ce qui me semble le plus important. »

    Petit changement mais ‘achement bien !

  4. @ Endy : ben oui en fait ça existait avant mais j’avais pas vu la fonction ! ;-)
    @ BS : Oui un jour il faudra que à manipuler un langage informatique… ;-)
    @ Fbon : Nan c’est vrai il intéresse d’autres personnes aussi, l’enquête a été complétée par seulement 1/5 des abonnés (et encore sans compter ceux qui vont voir le Bouillon sur Friendfeed, ceux là je peux pas les compter !)

  1. 31 octobre 2008

    [...] à une question que tout le monde se pose (j’avais déjà dit ça à l’issue de l’enquête sur le Bouillon, mais je le répète comme on me pose souvent la question) : “Mais où trouve-t-il le temps [...]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>