Une astuce et une suggestion pour le classement Wikio des blogs

Quand on fait de la veille avec un agrégateur de fils RSS, le plus compliqué n’est pas de trouver les bons outils mais les bonnes sources. Wikio est très pratique pour ça. Cet agrégateur de contenus propose tous les mois un classement (assez controversé) des blogs par popularité. Avoir une liste des blogs les plus populaires dans un domaine est très pratique pour appréhender un domaine de la blogosphère. Ce classement fait l’objet en ce moment d’une révision visant notamment à en améliorer l’algorithme, par un spécialiste reconnu qui n’est autre que Jean Véronis l’auteur du très populaire blog : Technologies du langage.

Ce dernier relaie l’initiative de Christophe Berge, autre blogueur, proposant une fonctionnalité très intéressante (c’est l’astuce) : récupérer le fichier OPML des 100 meilleurs blogs par catégories. Ce fichier OPML sert à ajouter en une seule fois plusieurs flux RSS dans un agrégateur. Il est ensuite nécessaire de trier, mais je trouve très pratique de pouvoir le faire directement depuis son agrégateur, plutôt que de s’abonner aux flux un par un après évaluation de l’intérêt de la source.

Reste que ce classement est très contestable puisque de nombreux biblioblogs sont dans la catégorie « Sciences » (je suis 5e ce mois-ci). On se demande encore tous ce qu’on fait là… j’ai donc affiché sur mon blog le classement général, au lieu de ce classement spécifique qui ne signifie pas grand chose. Bon ça ne m’empêche pas de dormir puisque c’est une frustration consubstantielle au métier de bibliothécaire : ranger des connaissances et des œuvres dans des cases est TOUJOURS frustrant (bon encore plus dans ce cas, quand on est dans la mauvaise case et qu’on peut pas en sortir…!).

Petite suggestion à Jean Véronis : permettre la création de catégories par les utilisateurs, ce qui satisfera bon nombre de bibliothécaires ET de veilleurs… Dans ces catégories, on pourrait bénéficier du classement par popularité et télécharger le fichier OPML.

(85)

This work, unless otherwise expressly stated, is licensed under a Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 France License.

Silvae

Je suis chargé de la médiation et des innovations numériques à la Bibliothèque Publique d’Information – Centre Pompidou à Paris. Bibliothécaire engagé pour la libre dissémination des savoirs, je suis co-fondateur du collectif SavoirsCom1 – Politiques des Biens communs de la connaissance. Formateur sur les impacts du numériques dans le secteur culturel Les billets que j'écris et ma veille n'engagent en rien mon employeur, sauf précision explicite.

12 Responses

  1. chr!s dit :

    si wikio prenait exemple sur la clef d’entrée d’alltop ( http://alltop.com/ ), serait ce plus plaisant ?
    Alltop : Thématique (comme wikio), alphabétique, et moteur de recherche avec des tags associés pour les requêtes.

  2. Jean Véronis dit :

    Oui, la catégorie science est un peu un fourre-tout… J’y suis moi-même sans grande conviction. Il faudrait faire des catégories plus fines, mais ce n’est pas si simple. Par exemple, une catégorie « bibliothèques » (ou comment l’appeler ?) serait une bonne idée, mais y-a-t-il beaucoup de blogs sur le sujet ? Je ne suis pas spécialiste, mais s’il y en a finalement peu, le classement risque d’être d’un intérêt limité… Par ailleurs, créer de nouvelles catégories demande un travail non négligeable de la part des documentalistes de Wikio, c’est pour cela qu’il y a peu de catégories. Il faut d’une part identifier les sources, et d’autre part chaque mois vérifier qu’il n’y a pas d’aberrations (les sources de bugs sont incroyablement nombreuses !). Plus il y a de catégories, plus c’est long…

    Créer des catégories par les utilisateurs : je ne sais pas exactement ce que tu as en tête, mais j’envisage de proposer à Wikio la possibilité pour les utilisateurs de rattacher leur blog à travers un formulaire soit à des catégories existantes (par exemple pour changer de catégorie), soit pour demander la création de nouvelles catégories. Mais ce n’est pas si simple non plus, car la nature étant ainsi faite, Wikio sera immédiatement spammé (sans parler des erreurs qu’il faudra nettoyer) par des gens qui essaieront de mettre leur blog dans telle ou telle catégorie à la mode. Ouvrir cette possibilité demande aussi quelques sécurité : je ne devrais pas être en mesure de changer les catégories de blogs autres que le mien. Il faut donc un mécanisme de type « claim your blgo » avec un bout de code à insérer sur le blog histoire d’en vérifier la propriété…

    Bref, tout cela est dans les tuyaux, mais ça demande un peu de temps, et donc de patience…

  3. @ Jean Véronis : Une catégorie « bibliothèques » en tant que telle ne me semble pas justifiée, par contre une catégorie Information-documentation regroupant les blogs dediés à la veille, aux bibliothèques et assimilés (documentalistes, archivistes, « travailleurs du savoir » etc.), aux moteurs de recherche, me semblerait intéressante. Je couvre ces sujets pour le Bouillon du Bibliobsédé (veille partagée), et mon agrégateur personnel compte 483 fils RSS sur ces thèmes, c’est pas tous des blogs, mais un bonne partie quand même… Peut-être pourrait-on, pour cette catégorie là, travailler collaborativement à une première sélection et à son maintien, je veux dire avec quelques personnes/blogueurs motivés en plus des documentalistes de Wikio ?

    Sinon pour le mode d’inscription ça me semble très satisfaisant comme vous l’envisagez !

  4. Jean Véronis dit :

    Information-documentation : oui, effectivement ! L’idée d’un travail collaboratif est aussi excellente… C’est en fait un eu ce que j’ai en tête avec les Wikio Labs: faire une sorte de plateforme de recherche et d’outils « ouverte ». Il faudra un peu de temps pour que ça se mette en place, comme pour toutes choses, mais cette catégorie est peut-être une façon de commencer ! On peut déjà démarrer par exemple en vérifiant que ces 483 flux soient dans wikio, ce qui n’est pas certain (si tu me les envoie par mail, je fais faire la vérif : jean@veronis.fr)

  5. @ Jean Véronis : ok je t’envoie ça.

  6. Mael dit :

    Bonne idée ça, l’info doc. Pour le moment, les blogs de cette future catégorie (du moins je l’espère) sont dispatchés en Divers, Science et High Tech, ce qui n’est pas très simple !

  7. Quand j’ai reçu un mél de Wikio m’annonçant que j’étais dans le Top 20 de la catégoroie Sciences (je suis redescendu depuis, m’étanttenu coi un mois) j’ai écrit à mon correspondant inattendu que je grouvais anormal que les sciences de l’information (que je ne tiens pas pour des sciences) trustent la quasi totalité de premières places. Et les maths ? la physique ? les sciences de la vue ? Mon idée est que comme l’internet est notre matière première, nous savons mieux y prendre place. Un exemple de plus dui caractère arbitraire de toute classification !

  8. FB dit :

    rester très vigilant et très critique sur ce genre de fourre-tout approximatif, quand bien même on y poulidore allègrement (ma pomme, André G et affordance on a tous commenté nos variations de classements!)

  9. J’ai justement fait utilisé cette fonction à mes étudiants la semaine dernière afin qu’ils découvrent ce qui se cachait derrière ce fichier opml.

  10. Pour Dominique, si les sciences de l’information ne sont pas des sciences, que sont-elles donc ?

  11. DL dit :

    Des pseudosciences ?

    Avec le professeur Memba vous maîtriserez la littéracie et la recherche documentaire. Intelligence, liberté, prospérité.

  12. à Olivier (que je regrette de n’avoir pas entendu au congrès ABF) (DL ce n’est pas moi mais l’excellent metteur en scène de Bibliopedia):
    « les sciences de l’informaiton de sont pas des sciences » ait-je lancé (en démarquant involontairement la formule « un livre électronique n’est pas un livre » de Silvère (http://www.bibliobsession.net/2008/10/02/le-livre-numerique-nest-pas-un-livre-il-doit-suciter-de-nouveaux-modeles-economiques-sans-drm/)

    Personnellement je ne prétend aucunement faire de la science et le classement de mon blog dans la catégorie Science me sembe inapproprié. je fais de la politique (publique) en tant que professionnel, et non que politique. Pour cela, j’utilise des techniques, éventuellemetn des disciplines comme la sociolohgie. Il en va de même pour moi de l’essentiel de la bibliothéconomie, qui est une partie de ce qu’on considère comme science de l’information : c’est une pratique associée à des techniques.

    Peut-être fait-on à l’université, dans des laboratoires, des sciences de l’information. Mais pour ma part (et je me range parmi bien d’autre) je ne suis pas, malgré le respect que j’ai pour eux, un scientifique. Cela n’ea rien de désohnhirantr en soi.

    Quant à la distinction entre grades « techniques » et « sicnetifiques » dans la gfilière bibliothèque, façon de trier les B et les A, c’est une blague, un marquage hiérarchique symbolique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>