De l’usage des cartes heuristiques comme outils de médiation numérique

Pétillant, c’est le nom d’un site expert dans les cartes heuristiques. C’est quoi une carte heuristique ? c’est très simple :

Une carte heuristique (mind map en anglais), également appelée carte des idées, carte conceptuelle, carte mentale, arbre à idées ou topogramme, est un diagramme qui représente les connexions sémantiques entre différentes idées, les liens hiérarchiquesconcepts intellectuels. À la base, il s’agit d’une représentation principalement arborescente des données, basée sur les mêmes principes que l’organigramme (l’un étant en fait une variante de l’autre et réciproquement). entre différents. C’est par exemple un moyen visuel et symbolique de décrire l’architecture informatique générale d’un PC :

Exemple de carte heuristique dessinée avec FreeMind

Une carte heuristique met en œuvre différentes composantes améliorant son exploitation : utilisation de formes, de couleurs et de graphismes (illustrations, symboles) qui permettent théoriquement une compréhension aisée par un fonctionnement optimal et conjoint des hémisphères cérébraux.

Vous l’aurez compris : ce qui peut représenter l’architecture d’un PC peut aussi représenter un ensemble de ressources documentaires. Alors comment faire ? J’ai découvert en mars dernier grâce à Lionel le service en ligne Mindmeister. C’est vraiment l’outil idéal : il permet de créer des cartes en ligne sans rien installer sur son ordinateur, de les partager, de les créer de manière collaborative, et surtout de les insérer dans un site web.  De la même manière que l’on peut utiliser un code embed dans une page web pour y insérer une vidéo, on peut le faire aussi avec une carte ! Le site est en anglais, propose une version gratuite et des versions payantes offrant plus de fonctionnalités. En même temps il semble que ce soit sacrément galère compliqué pour une collectivité publique de payer un service en dollars à l’étranger…mais bon la version gratuite est suffisante me semble-t-il.

D’ailleurs, nos ch’tites geemiks l’ont bien compris puisqu’elles proposent une recherche heuristique qu’elles ont justement appelée la recherche guidée. C’est un excellent exemple, allez voir !

Mais une carte heuristique peut aussi être utilisée sur un thème comme celle qu’avait fait Francis Verger qui auteur du biblioblog le petit Cabanon à propos du cinéma (cliquez sur la carte ci-dessous). Je vous conseille aussi son très intéressant article intitulé : Aristote au service du web 2.0 : de l’utilisation des cartes heuristiques.

Et vous avez-vous déjà utilisé les cartes heuristiques comme outil de médiation numérique ?

[Note de service du bibliobsédé : comme je commence à avoir pas mal de billets dont le titre comment par De l’usage de x ou y comme outil de médiation numérique, (suivant la formule latine, me semble-t-il moi qui ai toujours détesté le latin…tsss) j’ai crée un tag spécifique. Il suffit donc de cliquer sur : outils de médiation numérique pour voir tous ces billets.]

Silvae

Je suis chargé de la médiation et des innovations numériques à la Bibliothèque Publique d’Information – Centre Pompidou à Paris. Bibliothécaire engagé pour la libre dissémination des savoirs, je suis co-fondateur du collectif SavoirsCom1 – Politiques des Biens communs de la connaissance. Formateur sur les impacts du numériques dans le secteur culturel Les billets que j'écris et ma veille n'engagent en rien mon employeur, sauf précision explicite.

2 réponses

  1. GUILBAUD Didier dit :

    Ah çà, c’est un bon article ! Mais les autres n’étaient pas mauvais non plus) ET le Mindmapping, çà m’connait. J’ajouterai qu’on peut aussi acquérir un logiciel gratuit et libre Freemind,( http://www.framasoft.net/article2894.html ) moins convivial mais top top ! Vous pouvez aussi trouver le mode d’emploi de ce logiciel (mais pas seulement) dans « Gagner un jour par semaine avec le Mindmapping » aux éditions territoriales (http://www.territorial.fr/PAR_TPL_IDENTIFIANT/587/TPL_CODE/TPL_OUVR_NUM_FICHE/PAG_TITLE/Gagner+un+jour+par+semaine+avec+le+mind+mapping/53-dossiers-d-expert.htm)
    Et c’est vrai, un bon usage de la carte heuristique, c’est formidable en gain de temps et en capacité de concentration des idées. Je les utilise tout le temps. çà demande un peu d’apprentissage au début.
    DG

  2. adelos dit :

    Ca c’est ce qu’on appelle un commentaire à retardement !
    Cela fait un petit moment que je suis votre blog, et maintenant aussi vos tweets. C’est en recherchant un (très) ancien billet qui présentait une carte heuristique de la politique documentaire de la British Library (cité ici) que je suis (re)tombé sur ce billet-ci, très intéressant.
    Cela m’a fait penser à signaler ceci : http://regisrob.ovh.org/rameau/mindmaps.html
    Il s’agit de cartes heuritiques pour aborder le langage d’indexation Rameau, réalisée lors d’une préparation du concours de BAS. La ressource est référencée dans Bibliopedia.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.