Une expérience de gestion de contenus en bibliothèque : médiathèques du SAN du Val d’Europe

Je travaille au sein du réseau des médiathèques du SAN du Val d’Europe en tant responsable de la médiation numérique des collections. Mon rôle est donc d’organiser la rédaction, la gestion et la diffusion de contenus pour diffusion auprès des usagers.

J’avais présenté ici il y a quelques temps la première pierre de notre stratégie de diffusion numérique, sous forme d’étiquettes. Ce projet a été très bien accueilli par les collègues, les usagers et a même fait l’objet d’un article dans le Parisien ! Nous avons diffusé et collé sur les documents à l’heure où j’écris ce billet plus de 450 étiquettes de critiques et/ou de recommandations en 10 mois, avec une équipe de 35 personnes, bon pas tous actifs avec la même intensité, mais une très large part de l’équipe participe.

Nous proposons en effet des étiquettes de recommandation sensée favoriser la sérendipité et les parcours d’usagers dans les collections des médiathèques, au même titre que la Mise en Scène des collections :

Ce projet d’étiquettes collées sur les documents est un moyen de médiation d’un contenu qui est rédigé par l’équipe des bibliothécaires. Ces textes critiques (par opposition aux coups de coeurs) sont une « matière première » qu’il nous est  possible de valoriser sous plusieurs formes, de manière à optimiser le temps passé à travailler sur les collections. Les critiques ainsi rédigées sont donc également publiées sur le portail des médiathèques dans une version plus longue (grâce à l’indispensable Christelle). Elles font aussi l’objet de sélections thématiques dans la rubrique « A découvrir » de notre site qui qui comportera bientôt une rubrique « Bouillon de critiques » (toute ressemblance avec un autre Bouillon serait bien entendu purement fortuite 😉.

Nous élaborons également, toujours à partir de la même « matière première », des « Bibliographies enrichies » imprimées (4 pages) qui se veulent régulières, attractives et largement diffusées. En voici un exemple diffusé grâce à l’excellent Calaméo :

Nous allons ainsi publier une bonne dizaine de bibliographies cette année principalement sur des thèmes liés à notre programme d’actions culturelles, mais pas seulement. L’idée est bien de valoriser au maximum les compétences des bibliothécaires sur les contenus, ce qui implique aussi une réflexion sur le circuit logistique du livre.

Nous réfléchissons aussi à la diffusion de ces critiques par d’autres moyens numériques (là encore j’y reviendrai), afin de développer notre stratégie de médiation numérique et de rendre lisible l’identité numérique du réseau des médiathèques du Val d’Europe.

A l’origine du projet s’est posée la question de la manière de gérer en interne la chaîne de rédaction de ces contenus. J’ai proposé à l’équipe un wiki, parce que c’est actuellement un des outils les plus simples à appréhender. L’excellent Pbwiki a en plus l’avantage, contrairement à pas mal d’autres, de proposer une gestion des templates (= pages préformatées qui sont appelées à la création d’une page du wiki) ainsi qu’un éditeur WYSWYG (c’est à dire très simple d’utilisation). Nous avons donc mis en place un système de tags validés pour gérer les différentes étapes de la publication des critiques. (voir colonne de droite du wiki)

La version 2.0 apporte de réelles améliorations, les projets à but non lucratifs sont bien pris en compte et pour couronner le tout, l’équipe de PBwiki est remarquablement efficace et réactive. Pbwiki utilise aussi une plateforme de feedback très bien conçue, qui s’appelle Get Satisfaction.

Au delà de l’outil lui même, l’objectif est bien de mettre en œuvre une plateforme qui permette à la fois de gérer des contenus, mais aussi des projets impliquant plusieurs collaborateurs. Nous fonctionnons ainsi par projets de mise en valeur sous la forme de dossiers (regroupement d’un ensemble de pages du wiki = un projet, j’ai quelques bugs dans la liste des dossiers en ce moment d’ailleurs). Chaque projet fait l’objet d’un agenda google visible par tous dans la page « planning » de chaque projet (chaque agenda est inséré dans le wiki grâce au code embed inséré, ce qui me permet de gérer tous les agendas dans un seul agenda google : le mien ).

Sans en dire beaucoup plus, je vous invite à jeter un oeil sur notre wiki : j’ai crée un compte invité qui vous permet juste de voir les pages sans rien modifier. Vous pourrez accéder à la présentation complète du fonctionnement du wiki sur la page d’accueil. Pour se connecter c’est ici, username et mot de passe : biblio. Il faut m’envoyer un email : bibliobsession [at] gmail.com ou mettre un commentaire à ce billet en laissant son email pour pouvoir jeter un oeil au wiki. Vos retours et questions sont les bienvenus !

Silvae

Je suis chargé de la médiation et des innovations numériques à la Bibliothèque Publique d’Information – Centre Pompidou à Paris. Bibliothécaire engagé pour la libre dissémination des savoirs, je suis co-fondateur du collectif SavoirsCom1 – Politiques des Biens communs de la connaissance. Formateur sur les impacts du numériques dans le secteur culturel Les billets que j'écris et ma veille n'engagent en rien mon employeur, sauf précision explicite.

20 réponses

  1. Quentin CHEVILLON dit :

    Salut,

    je me demandais si vous envisagiez de partager ces commentaires avec d’autres bibliothèques. Existerait-il un flux RSS ou d’autres outils permettant la récupération de ces commentaires (si naturellement l’utilisation en est libre).

    Je pense à une intégration dans le portail collaboratif de moccam-en-ligne comme on vient juste de le faire avec Bernard Strainchamps pour les commentaires et revues de presse de bibliosurf.

  2. Salut, oui c’est envisageable mais il faudra techniquement passer par Archimed…

  3. Lionel dit :

    Merci pour ce billet très utile pour ceux qui veulent développer le même projet 😉 Une question : Le temps d’appropriation de cet outil par tes collègues ? Allez une autre : comment t’es tu organisé pour les former ?

  4. Le temps d’appropriation ? rapide, l’outil est très simple. La formation ? une ou deux séances d’une heure au lancement de chaque version en groupe, puis pas mal de « cours particulier »… 😉

  5. Sophie dit :

    Bravo pour le Wiki ! C’est vraiment très impressionnant.

  6. DLH dit :

    Et bien ça alors, tu viens de me faire découvrir Calaméo, je ne connaissais pas, c’est super !

  7. verotte dit :

    impressionnant, j’aimerais bien en voir plus…

  8. visitors hebdo dit :

    ce qui implique aussi une réflexion nike shox sur le circuit logistique du livre

  9. avons diffuse dit :

    Politiques des Biens communs de la connaissance vous nike tn permet juste de voir les pages sans rien modifier.

  10. Please contact dit :

    Mon rôle est donc d’organiser Timberland pas cher la rédaction

  11. trepositif efficacemen dit :

    J’avais présenté ici il y a quelques temps la première pierre chaussure air jordan de notre stratégie de diffusion numérique

  12. Laisser un commentaire dit :

    Nous réfléchissons aussi à la diffusion de ces critiques nike blazer par d’autres moyens numériques

  13. je me demandais si vous envisagiez de partager ces commentaires avec d’autres bibliothèques. Pull Homme,permet juste de voir les pages sans rien modifier.

  14. Des petites étoiles jaunes en haut à droite signalent que ,Baskets Homme,C’est vraiment très impressionnant.

  15. thehorde dit :

    Je pense à une intégration dans le portail http://www.thehorde.fr collaboratif de moccam-en-ligne comme on vient juste de le faire avec Bernard Strainchamps pour les commentaires et revues de presse de bibliosurf.

  16. Je pense à une intégration dans le portail http://www.lagarenne-dulac.fr/timberland-pas-cher-soldes-timberland-rouge.html collaboratif de moccam-en-ligne comme on vient juste de le faire avec Bernard Strainchamps pour les commentaires et revues de presse de bibliosurf.

  17. You should have a professional profile, particularly http://www.lavilledesamoureux.fr/jordanpascher/nike-air-max-pas-cher-chine/ if you are more technical and specialized.

  18. Furthermore, Amazon offers an http://www.marquefrancaise.net incredibly dependable customer rating system based on stars and provides outstanding and in-depth customer reviews.

  1. 30 octobre 2008

    […] entre ce qui est dans les nuages et ce qui est dans les murs de la bibliothèque. Et je trouve  la solution de gestion de contenus en bibliothèque proposée par Silvère très pertinente. Nous l’avons déjà choisi pour ce qui est des contenus de notre blog. Les […]

  2. 24 juin 2009

    […] SAN Val d’Europe : espace de rédaction de critiques […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *