Unique en France : la Petite galerie, l’artothèque jeunesse de la médiathèque d’Annecy

Je suis intervenu récemment pour les bibliothèques de l’agglomération d’Annecy, et j’ai découvert à cette occasion leur projet unique d’artothèque jeunesse : la Petite Galerie.

Qu’est-ce qu’une artothèque ? Voici une bonne définition trouvée ici :

Définition:

L’artothèque est une collection d’œuvres d’art et de reproductions destinées au prêts. Elle permet aux usagers de la bibliothèque d’emprunter une œuvre originale sur papier, lithographie, sérigraphie, gravure… ou une reproduction d’une œuvre.

Objectif:

-L’artothèque a pour but d’initier les gens aux arts visuels en leur permettant d’admirer chez eux les oeuvres d’art d’artistes reconnus.

Selon cet article trouvé sur balado.fr :

Marre de cette nature morte qui trône au dessus de la commode ? Envie de changer l’ambiance de votre intérieur ? Rendez-vous est pris dans une artothèque ! Où l’art et la manière de remplacer ce vieux tableau contre une toile moderne deviennent un jeu d’enfants pour les grands (…) Née en Allemagne en 1906, l’idée de faire circuler les œuvres chez des particuliers moyennant cotisation se développe en Europe du Nord à partir des années 1960. En France, cette pratique s’inscrit d’abord dans le cadre des maisons de la culture. La véritable consécration des artothèques a lieu dans les années 1980.

Des artothèques il en existe une cinquantaine en France et la liste se trouve ici. Mais celle-ci est particulière. Voici une présentation (j’ai mis en gras ce qui me semble essentiel) de ce très chouette projet envoyé par Christiane Talmard, responsable de la Petite Galerie ! (merci à elle) Plus d’infos : CTALMARD [at] agglo-annecy.fr. Vous constaterez qu hormis une mention sur la fiche du réseau Lectura rien ne figure sur le site web l’OPAC des bibliothèques de la ville, de ce point de vue tout reste à faire et c’est une bonne chose finalement à l’heure ou les possibilités sont si nombreuses !

L’idée de constituer une collection en direction du jeune public a germé au fil des années, -l’artothèque a 15 ans-, après avoir établi le constat que la démarche consistant à emprunter des œuvres à l’artothèque est, la plupart du temps, d’ordre familial.

En effet, l’acte d’emprunter a des conséquences non seulement sur la personne qui vient à la Bibliothèque pour choisir des œuvres mais aussi sur son environnement : la famille, les amis, les collègues, les voisins etc.

Le dialogue avec les abonnés, qui régulièrement demandent un soutien face à des œuvres qui leur paraissent plus difficiles d’accès, ou tout simplement, ont envie de parler de leurs découvertes en matière d’art (contemporain ou classique),  a permis de les questionner sur l’accueil d’une œuvre dans leur intimité familiale.

Unanimement, à chaque emprunt (c’est-à-dire toutes les 8 semaines), c’est l’occasion d’échanger des points de vue, d’exprimer des perceptions et des émotions entre toutes les personnes vivant sous le même toit.

L’acte d’accrocher l’œuvre au mur ne se fait jamais dans l’indifférence et suscite des interrogations, voire des prises de position  parfois virulentes. Les plus motivés, les plus curieux et les plus engagés sont les enfants.

Ils expriment souvent le souhait d’accéder au prêt d’œuvres, qui, actuellement est réservé au public « adultes ».

Autre contexte : dans les classes venant visiter la collection de l’artothèque ou/et les expositions réalisées par celle-ci, plus des ¾ des élèves se passionnent pour ce qu’ils découvrent.

Un faible pourcentage de ces jeunes ont (ou auront) la possibilité d’avoir régulièrement un accès direct à l’art contemporain.

Or, l’intérêt manifesté à chaque rencontre incite à penser que si une collection leur était réservée, avec des modalités d’accès simples, il serait possible d’offrir à ces enfants l’occasion de s’ouvrir à des formes d’expression différentes de celles proposées en masse usuellement.

Pouvoir s’approprier, momentanément mais régulièrement, une œuvre dans leur intimité, sans l’intervention des adultes, les responsabilisera par rapport à leur choix personnel et, à terme, contribuera à réduire les distances qui existent actuellement entre le public et l’art contemporain. En outre, ce rapport à l ‘œuvre leur permettra d’accéder, même inconsciemment, à une éducation du regard, de développer leur sens critique, et de s’ouvrir à des formes d’expression variées et à des cultures diverses.

1. La collection

La constitution  de cette collection repose sur 6 critères de choix :

* La diversité des modes d’expression
* La création vivante
* Des artistes plasticiens qui, comme pour la collection « adultes », sont sur la scène aussi bien locale qu’internationale
* Des œuvres en phase avec les préoccupations et les éléments du quotidien des enfants.
* Le format des œuvres : pour faciliter les manipulations inhérentes au prêt, il ne dépasse pas 40 cm de côté.
* Le prix des œuvres qui doit être modique pour ne pas mettre l’enfant dans l’embarras en cas de perte ou de détérioration.

650 œuvres sont actuellement disponibles pour la collection enfants.

Une partie provient de la collection «adultes » : une quarantaine de petits formats qui sont peu empruntés par les adhérents adultes, à cause précisément de leur petite taille.

Les autres ont été acquises ces deux dernières années ; beaucoup font partie de séries, parce que leur coût est très accessible , et  que la série permet des  animations, des échanges, des expositions.

L’esprit de la collection repose sur la narration (certaines séries sont conçues comme des carnets de voyage), sur l’écriture (exemple : des alphabets créés par des artistes), sur le jeu et les objets de la vie quotidienne des enfants. Une partie de la collection met l’accent sur le jeu des formes, les variations des couleurs et des lignes.

Les œuvres sont encadrées avec des cadres de couleurs, en rapport avec les tonalités de l’œuvre

2. Modalités de fonctionnement

A qui s’adresse cette collection ?

A tous les enfants, abonnés aux bibliothèques municipales d’Annecy, à partir de 7 ans.

Un espace pour l’artothèque jeunesse

Il paraissait important que cette collection puisse être directement accessible par les enfants et soit clairement identifiable. Le secteur le plus approprié est le secteur Jeunesse de la Bibliothèque Bonlieu, où sont déjà rassemblés tous les documents jeunesse quel que soit leur support.

Un espace a spécialement été aménagé pour recevoir les estampes de la petite galerie.
Les conditions d’accès

* Etre abonné à la Bibliothèque municipale d’Annecy
* Etre âgé de 7 ans à 17 ans ( a priori les adultes ne sont pas autorisés à emprunter à l’artothèque jeunesse, pour éviter qu’elle soit « dévalisée »)
* Avoir rempli et signé un contrat qui permettra à l’enfant de se sentir responsable de ses prêts.

Les modalités de prêt

* 1 œuvre à la fois
* 8 semaines de durée de prêt
* gratuité du prêt, afin que tous les enfants, quel que soit leur milieu social, puissent accéder à ce service.

Silvae

Je suis chargé de la médiation et des innovations numériques à la Bibliothèque Publique d’Information – Centre Pompidou à Paris. Bibliothécaire engagé pour la libre dissémination des savoirs, je suis co-fondateur du collectif SavoirsCom1 – Politiques des Biens communs de la connaissance. Formateur sur les impacts du numériques dans le secteur culturel Les billets que j'écris et ma veille n'engagent en rien mon employeur, sauf précision explicite.

4 réponses

  1. phelly dit :

    J’avais été fascinée par cette petite artothèque lors de mon séjour annecien (stage projet)… Elle mériterait d’être encore mieux mise en valeur!

  2. @ Phelly : c’est bien vrai, à commencer par un site web c’est en projet m’a-t-on dit.

  3. Mercure dit :

    les artothèques sont regroupées dans une association, qui dispose d’un site assez complet : http://www.artotheques-adra.com/

    et [rien à voir], Bibliobsession, les cookies friendsfeeds sont bien envahissants …

  4. bib_n_doc dit :

    Je suis actuellement en stage à l’artothèque et j’espère qu’un jour un site Internet mettra en valeur La Petite galerie et le fonds adulte ! L’art contemporain qui s’invite ainsi chez les petits et les grands, c’est fabuleux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.