Biblio-fr s’arrête, Calendoc continue

screenshot004C’est vrai, on a beaucoup râlé contre biblio-fr, mais qui aime bien châtie bien… et j’avoue être malgré tout un peu triste. Alors un grand merci à Sara et Hervé, qui resteront des pionniers ! Merci à eux, sincèrement.

Biblio-fr a accompagné une des plus profonde révolution dans la production et la diffusion des informations, de la culture et des connaissances. Nous en sommes fiers, et nous en sommes heureux. À d’autres de prendre en charge et d’accompagner la deuxième phase. Avec d’autres outils, d’autres rythmes, d’autres attentes… Nous sommes totalement solidaires des initiatives qui vont venir.

Biblio-fr était une des principales sources d’information et de diffusion pour les évènements professionnels. Il y a quelques temps nous avons lancé Calendoc, l’agenda partagé des pros de l’info-doc. Nous étions plusieurs à nous appuyer sur les infos envoyées sur Biblio-fr pour alimenter cet agenda. Sans cette source d’information, nous avons plus que jamais besoin que les organisateurs ou diffuseurs d’évènements professionnels participent à Calendoc !

Nous voulions l’annoncer plus tard, mais l’arrêt de biblio-fr nous incite à le faire aujourd’hui : en plus du fil rss, de la version en ligne et la carte des évènements vous pouvez désormais être informés des mises à jour de l’agenda par email. Calendoc est pleinement fonctionnel, mais pour plus de visibilité, dans les mois qui viennent nous aurons une page sur le futur Bibliolab l’Abf que les congressistes pourront découvrir très bientôt. Pour les autres il faudra attendre jusqu’en septembre prochain

Pour toutes les informations, les liens, les accès c’est sur cette page que ça se passe. Nous sommes déjà une trentaine, nous avons besoin de vous !

Participez à Calendoc ! 🙂

[billet publié simultanément sur le blog de Lionel Dujol, co-fondateur de Calendoc]




Silvae

Je suis chargé de la médiation et des innovations numériques à la Bibliothèque Publique d’Information – Centre Pompidou à Paris. Bibliothécaire engagé pour la libre dissémination des savoirs, je suis co-fondateur du collectif SavoirsCom1 – Politiques des Biens communs de la connaissance. Formateur sur les impacts du numériques dans le secteur culturel Les billets que j'écris et ma veille n'engagent en rien mon employeur, sauf précision explicite.

1 réponse

  1. B. Majour dit :

    Bonjour

    Perso, je n'ai jamais râlé contre Biblio.fr. 🙂
    C'était un énorme boulot à deux, alors toute seule… une véritable épreuve de force, surtout quand on a des enfants en bas âge. 🙂 (et là Chapeau ! à Hervé et Sara)

    C'est vrai Biblio.fr a sans doute atteint sa limite d'âge… sa limite d'âge technique !

    Tout laisser reposer sur le dos d'une personne, sans passer par l'auto-gestion d'un blog ouvert à des commentaires, par exemple, ça devient vite insupportable avec 17 000 abonnés.

    Peut-on jouer de fils RSS sur des commentaires, telle est la question.
    S'abonner aux réponses, voilà qui est plus certain.

    Cependant, c'est de plus en plus sûr, si nous voulons créer un réseau (même hors institution), il va être temps de s'en donner les moyens.

    Les moyens techniques et humains, sans que tout repose sur une poignée de personnes – à part la modération, (et encore, là aussi il existe le moyen du vote up/down pour faire disparaître certaines réponses peu pertinentes. Flick ou d'autres ne sont modérés que pour des raisons de droits d'auteurs).

    Tout ne tient qu'à nous.

    Bien cordialement
    B. Majour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.