Les 10 commandements de Couperin pour le livre numérique

moiseSuite à l’intéressante discussion sur LaFeuille au sujet du des modèles économiques pour les bibliothèques autour du livre numérique, et au moment où l’offre de supports comme de fichiers se développe de manière très forte, il me semble essentiel de rappeler l’excellent travail réalisé par Couperin il y a quelques temps déjà, autour de l’offre idéale. Attention, l’objectif est bien qu’elle ne le reste pas, idéale. 🙂 les voici donc ces 10 commandements, et je vous conseille d’aller voir le détail, ce sera bien plus clair ! 1. Faciliter l’accès au contenu 2. Intégrer les usages pédagogiques 3. Assurer l’archivage pérenne et l’accès perpétuel 4. Offrir un contenu accessible aux budgets des bibliothèques 5. Développer des services centrés sur l’usager 6. Offrir l’accès le plus large aux contenus 7. Publier des éditions récentes 8. Fournir des statistiques d’usage 9. Libérer les usages 10. Innover, expérimenter en partenariat

Silvae

Je suis chargé de la médiation et des innovations numériques à la Bibliothèque Publique d’Information – Centre Pompidou à Paris. Bibliothécaire engagé pour la libre dissémination des savoirs, je suis co-fondateur du collectif SavoirsCom1 – Politiques des Biens communs de la connaissance. Formateur sur les impacts du numériques dans le secteur culturel Les billets que j'écris et ma veille n'engagent en rien mon employeur, sauf précision explicite.

7 réponses

  1. 23 octobre 2009

    […] Ce qui ne figure pas dans la synthèse en deux pages de l’étude mais que vous trouverez dans la version intégrale c’est un véritable appel à l’innovation en huit points précis, à mettre en rapport, du côté légal de la Force, avec les 10 commandements de Couperin pour le livre numérique. […]

  2. 23 octobre 2009

    […] Ce qui ne figure pas dans la synthèse en deux pages de l’étude mais que vous trouverez dans la version intégrale c’est un véritable appel à l’innovation en huit points précis, à mettre en rapport, du côté légal de la Force, avec les 10 commandements de Couperin pour le livre numérique. […]

  3. 16 septembre 2010

    […] expliquer aux éditeurs et au législateur que le livre numérique n’est pas un livre et qu‘on sait exactement ce qu’on veut, nous autres bibliothécaires pour ce qu’il faut persister à appeler, malgré tout, […]

  4. 7 octobre 2010

    […] sommes et les usagers seraient bien plus content de se voir proposer une offre qui répondent à ces dix critères et qui soit financée en amont, par une licence nationale, comme c’est par exemple le cas en […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.