Culture wok : fascinant moteur de recherche sensitif utilisable par les bibliothèques !

Le Wok_1259930932785C’est nouveau, ça s’appelle Culture Wok c’est très prometteur et ça vaut plus qu’un coup d’œil ! 😎

Développé par une équipe pluridisciplinaire, en partenariat avec la région Aquitaine, le Wok est un nouvel outil de recherche en ligne reposant sur un principe d’indexation intersubjective et collaborative qui prend en compte les choix psychiques de ses utilisateurs à partir de critères sensitifs. Il intègre les données linguistiques, sonores et visuelles dans un même espace pour s’adapter et se décliner dans de nombreux domaines.

En fait, l’internaute est face à une série de curseurs qu’il peut faire varier selon ses envies, et lorsqu’il valide, le moteur lui indique des titres ! Testez vous-mêmes !

ScreenShot001

Très intéressante manière de découvrir des objets culturels (ciné, livres, musique) alors même que les bibliothécaires peinent à indexer efficacement la fiction et que les catalogues restent trop souvent sur un modèle « moteur de recherche » traditionnel. L’indexation des items est collaborative, mais la question qu’on peut légitimement se poser à propos d’un tel système est la suivante : QUI indexe la base de données et comment cette indexation se développe-t-elle ? En fait il semble que cette indexation soit collaborative et proposée aux bibliothécaires libraires, éditeurs. Pour l’instant, le projet débute, la base est réduite à un millier de titres.

Quel intérêt pour les éditeurs, librairies, bibliothécaires ?

Selon un document de présentation du projet :

• la possibilité de proposer à leurs lecteurs une nouvelle façon intuitive de rechercher des ouvrages, en librairie, en bibliothèque et en ligne qui ne repose pas sur un savoir préalable.
• la possibilité d’entrer leur catalogue dans un moteur de recherche novateur qui croise les genres et de faire tourner leur fonds avec un potentiel de sélection égal pour tous les ouvrages.
• la possibilité de suivre l’évaluation dynamique de leurs titres par les autres acteurs du livre et par les lecteurs.
• la possibilité de lier au BookWok général un site satellite personnalisé où afficher leurs actualités et liens, où dialoguer avec leurs lecteurs.
• la possiblité de créer autour du BookWok et de ses structures poétiques des événements littéraires en associant texte, image et son.

Qui est WOk ?

Il s’agit d’une équipe d’origine universitaire réunie dans une association : le Wok en travaux.

L’élaboration de cet outil fait appel à des compétences pluridisciplinaires rassemblant actuellement les mondes des art et des sciences (UFR d’Art Michel de Montaigne et de musicologie de Bordeaux 3, Faculté des sciences de Bordeaux 2, IDC Institut de Cognitique Bordeaux 2…).

Ce projet a été soutenu par le Conseil Régional d’Aquitaine, en partenariat avec la Fédération Internet Nouvelle Génération pour ce projet lauréat du 1er Carrefour des possibles en Aquitaine et du 60e Carrefour des possibles en Île de France. En partenariat avec l’École Nationale Supérieure de Cognitique de Bordeaux.

Quel partenariats avec les bibliothèques ?

Pour l’heure il ne semble pas encore possible d’intégrer cette technologie dans un catalogue de bibliothèques, mais Culture Wok propose de devenir partenaire en faisant participer les professionnels des bibliothèques à l’indexation et en intégrant une borne d’accès dans les établissements. Pour plus d’information, l’équipe m’a fait parvenir ce pdf destiné aux bibliothèques. Il n’y a pas d’indication de tarif.

Qui contacter ?

Toutes infos complémentaires ici : lewok[at]lewokentravaux[dot]com et le blog du projet là. L’association le Wok en travaux

Ce projet ressemble à un projet déjà ancien Wichbook.net (qui avait fait l’objet fin 2005 d’un des premiers billets de ce blog). #souvenirs

Merci à l’indispensable Benoît pour l’info ! 🙂


Silvae

Je suis chargé de la médiation et des innovations numériques à la Bibliothèque Publique d’Information – Centre Pompidou à Paris. Bibliothécaire engagé pour la libre dissémination des savoirs, je suis co-fondateur du collectif SavoirsCom1 – Politiques des Biens communs de la connaissance. Formateur sur les impacts du numériques dans le secteur culturel Les billets que j'écris et ma veille n'engagent en rien mon employeur, sauf précision explicite.

11 réponses

  1. uju dit :

    il manque quelques catégories :
    -neuneu
    -populo
    -dtc
    -encore
    -anéfé
    -bledina
    mais ce sont peut-être déjà des méta…
    gniihblaahrg

  2. uju dit :

    à votre service…
    http://www.mollat.com/livres/noel-mamere-tyrannie-des-emotions-document-9782350131245.html
    avec quelques statistiques, ça serait presque crédible.

  3. temps dit :

    A visiter au moins une fois.
    L’idée est originale.
    cordialement

  4. Excellent ! Voilà des années que Whichbook orne mes présentations, je vais enfin pouvoir le remplacer par un superbe projets francophone. Hâte d’en savoir plus sur les modalités de participation pour enrichir la base.

  5. Lirographe dit :

    Cela me fait rêver à une recherche par type de situations dramatiques (le tableau illustre un article de M. Pernoo datant d’une dizaine d’année, à la fin duquel elle proposait un classement des romans par type d’intrigues narratives), ce qui serait passionnant pour mettre en relation films, romans, BD, classiques et contemporains. On pourrait cocher une ou plusieurs de ces situations dans le moteur de recherche et obtenir une liste d’oeuvre qui jouent sur ces ressorts « universels ». J’imagine le parti que pourraient en tirer des étudiants en cinéma, des scénaristes, des chercheurs ou étudiants en narratologie…

  1. 10 décembre 2009

    […] qui soit un peu original dans son approche des contenus culturels. Quel plaisir de découvrir chez Silvère le lancement de Culture Wok, son clone […]

  2. 7 mars 2010

    […] de trouver des livres/CD/films correspondant à ses envies du moment ! Comme le précise Bibliobsession, la base en est à ses débuts et ne comporte qu’un millier de références. […]

  3. 21 mars 2010

    […] de Culture Wok, il faut lire les analyses d’Hubert Guillaud ici et celle de Silvère Mercier, là.  Le bibliobsédé concluait son billet ainsi :  » Pour l’heure il ne semble pas […]

  4. 12 juin 2010

    […] possible : la recherche ressemblera désormais à ceci […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *