Les trois états du flux et l’attention, l’Alternative nomade 2/12

Suite de la série de 12 billets qui seront autant de courtes citations commentées au fil de ma lecture du livre l’alternative nomade de Thierry Crouzet, disponible chez Publie.net.

Comme l’eau, l’information a elle aussi cette propriété de se fluidifier plus ou moins. L’absence de liens, ou la difficulté de les suivre comme lorsque nous discutons, caractérise l’état gazeux. Des liens en nombre fini, et difficiles à suivre comme dans un texte imprimé, caractérisent l’état solide. Les liens démultipliables et faciles à suivre caractérisent l’état liquide propre au Flux. (…) Nous devons prendre conscience que notre attention vaut de l’or. Nous devons la diriger et non pas la laisser aux mains des voleurs de vie.

Être bibliothécaire aujourd’hui c’est trouver des dispositifs pour articuler ces trois états de l’information, tout en essayant de faire le pas de côté qu’exigent les politiques publiques sur la voie marchande du monde en propulsant la qualité de notre attention.

Silvae

Je suis chargé de la médiation et des innovations numériques à la Bibliothèque Publique d’Information – Centre Pompidou à Paris. Bibliothécaire engagé pour la libre dissémination des savoirs, je suis co-fondateur du collectif SavoirsCom1 – Politiques des Biens communs de la connaissance. Formateur sur les impacts du numériques dans le secteur culturel Les billets que j'écris et ma veille n'engagent en rien mon employeur, sauf précision explicite.

2 réponses

  1. B. Majour dit :

     
    Tu peux me la refaire cette explication  :o)))
    En une seule phrase, chapeau !
    C’est pas une phrase à l’état gazeux, ça : expansion maximale dans un volume réduit ? 😉
     
    Sinon, après le bibliothécaire, nous voici au bibliothécaire chimiste. Et peut-être même alchimiste si j’ai bien compris la fin de la phrase sur les politiques publiques de… disjonction, disjonction, disjonction.
    Bien cordialement
    B. Majour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.