Bibliothécaires demandez des subventions CNL !

On présente souvent le Centre National du Livre comme un organisme de subventions publiques,  il est en réalité un organisme de redistribution du privé vers le public.

Le Cnl bénéficie de taxes fiscales qui lui sont affectées : une redevance de 2,25 % sur la vente du matériel de reproduction et d’impression et une redevance de 0,20 % sur le chiffre d’affaires de l’édition, dont les éditeurs au CA inférieur à 76 000 € sont dispensés. Le montant global de ses interventions représente un budget de 35 millions € en 2008.

Les aides pour les bibliothèques sont toujours d’actualité et qu’il ne faut pas hésiter à les demander ! Notez ce chiffre qui figure au rapport annuel 2009 du CNL page 212 : sur les 4 Millions d’Euros alloués au budget primitif, seuls 2 Millions ont été inscrits au budget et au final 1 Million d’Euros dépensé ! Autrement dit il y a plein de sous ! Je ne connais pas les chiffres 2010 mais il est clair qu’à ce rythme là ces aides finiront par disparaître… Pourtant, je ne connais guère de bibliothèques où les budgets d’acquisition ne sont pas serrés… La preuve: la question la plus consultée sur le service de questions-réponses de l’ENSSIB est la suivante :

Bonjour, je voudrais connaître l’ensemble des types de subventions disponibles pour une bibliothèque municipale. Merci d’avance.

Alors quoi ? Alors faut demander ! Faut faire l’effort de monter un dossier et il n’est pas toujours simple de rentrer dans les critères et de comprendre comment formuler la demande. Le CNL commence à expliquer plus précisément tout ça. Des infos sont sur le site internet et, par exemple, le 4 octobre prochain, l’ABF organise en Auvergne un journée d’information sur le sujet :

Missions du CNL Les aides thématiques aux bibliothèques : présentation des deux aides. Les perspectives d’évolution du dispositif Conduite du projet thématique, rédaction de l’argumentaire et constitution de la liste avec des exemples de projets déposés depuis janvier 2009.
Avec la participation de :
– CNL : François ROUYER-GAYETTE, chef du bureau de la diffusion du livre en bibliothèques et Jean-Marie HERMEL, chargé de la région Auvergne.
– Dominique FRASSON-COCHET, conseiller Livre & Lecture DRAC Auvergne et Renaud AIOUTZ, directeur des médiathèques municipales de Tence, Saint-Jeures et Le Mazet-Saint-Voy (Haute-Loire), membres de la commission « Diffusion ».

Je trouve dommage de se priver de cet argent qui vient pour partie des mêmes éditeurs qui tentent d’imposer le prix unique du livre numérique en faisant des bibliothèques des marchés du livre numérique ancien ! C’est de bonne guerre, faites des demandes !

Quitter la version mobile