Médiation numérique à la bibliothèque de Toronto

Je rebondis sur le billet de l’excellente Bibliomancienne de Montréal pour mettre en avant la stratégie de médiation numérique de la bibliothèque de Toronto qui se définit plus largement comme un Community hub, voilà une expression très bien trouvée !

La stratégie web de Toronto repose également sur un engagement auprès des usagers par l’entremise des médias sociaux, comme l’explique avec aplomb Jane Pyper, la City Librarian. Telling our story, dit-on, pour faire sens de l’utilisation du web social qui est envisagé comme une manière de se rapprocher de la communauté et de raconter son histoire: le récit des gens à travers la bibliothèque et celui de la bibliothèque, à travers les gens. Outre les pages Facebook, Twitter, Flickr, YouTube, on compte une vingtaine de blogues tenus par des bibliothécaires qui sont mis en valeur et repérables à partir du nouveau site. Le club de lecture en ligne Book Buzz a enregistré plus 1000 commentaires pendant la période estivale. La capture vidéo de nombreuses activités, notamment des rencontres avec des invités de prestige de la Toronto Reference Library sont disponibles sur YouTube.

J’ai souvent plaidé ici pour approche centrée sur les contenus, ravi de voir que cette approche est mise en pratique par des bibliothèques en pleine articulation avec les publics. En France, voilà qui rappelle l’approche du SCD de Nancy et son nuage de blogs. Vous pouvez toujours consulter ici l’interview de Julie Mistral qui coordonne ce projet pour en savoir plus sur la manière dont ils s’organisent. De fait, voici la liste des blogs thématiques proposés par les bibliothécaires :

Silvae

Je suis chargé de la médiation et des innovations numériques à la Bibliothèque Publique d’Information – Centre Pompidou à Paris. Bibliothécaire engagé pour la libre dissémination des savoirs, je suis co-fondateur du collectif SavoirsCom1 – Politiques des Biens communs de la connaissance. Formateur sur les impacts du numériques dans le secteur culturel Les billets que j'écris et ma veille n'engagent en rien mon employeur, sauf précision explicite.

1 réponse

  1. asics singapore online store

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *