Rendre lisible la présence web de chaque bibliothécaire

J’aime bien cette page du site de la bibliothèque de l’université d’Indianapolis proposant de contacter directement un bibliothécaire non pas au nom de l’institution, mais par le prénom du bibliothécaire. Rendre lisible la présence web ou non de chaque bibliothécaire est comme on dit une « bonne pratique » même s’il manque selon moi le domaine de spécialisation de chacun. Ici on choisit Rosie plus que Connie parce qu’elle est disponible et non pas parce qu’elle nous semble avoir des compétences plus adaptées à notre domaine, mais au fond(s) pourquoi pas !

Voilà en tout cas un exemple qui rejoint des réflexions déjà proposées et qui ont été assez fondamentales dans mon approche de la médiation numérique : la question des identités numériques institutionnelles.


Silvae

Je suis chargé de la médiation et des innovations numériques à la Bibliothèque Publique d’Information – Centre Pompidou à Paris. Bibliothécaire engagé pour la libre dissémination des savoirs, je suis co-fondateur du collectif SavoirsCom1 – Politiques des Biens communs de la connaissance. Formateur sur les impacts du numériques dans le secteur culturel Les billets que j'écris et ma veille n'engagent en rien mon employeur, sauf précision explicite.

3 réponses

  1. Alice Bernard dit :

    Je suis allée faire un tour sur leur site lundi soir dernier, enfin plutôt mardi matin puisqu’il était 1h50. Et Albert était connecté ! j’ai tenté le dial pour voir s’il n’avait pas juste oublié d’éteindre son ordi, mais non il était bien là et m’a répondu ! ça c’est du service public !

  2. wjpohnjlmz dit :

    Rendre lisible la présence web de chaque bibliothécaire –
    wjpohnjlmz http://www.gs99y50p2tifg48612b47nmtna4893wgs.org/
    [url=http://www.gs99y50p2tifg48612b47nmtna4893wgs.org/]uwjpohnjlmz[/url]
    awjpohnjlmz

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.