Le signet à roulette du 14e siècle !

Et dire que j’étais naïvement tout fier d’annoncer le passage du marque page au marque-ligne !


J’étais loin du compte en parlant d’innovation… Le marque ligne a en fait été inventé au début du 14e siècle comme le montre cette trouvaille émouvante du blog Interfaces/Livres anciens de l’université de Lyon :

Tout au long de l’histoire du livre manuscrit ou imprimé, ses producteurs n’ont pas ménagé leurs efforts pour rendre l’accès à l’œuvre plus aisé, pour permettre au lecteur de s’orienter au sein des textes les plus denses : foliotation puis pagination, disposition en paragraphes clairs, rédaction de tables des matières et d’index… Le lecteur lui-même a souvent laissé des traces de son travail intellectuel sous la forme de  notes manuscrites dans les marges ou entre les lignes. Pour marquer un passage important, il dessine une main à l’index tendu appelée  manchette (du latin manicula). Mais il arrive que ces outils de  repérage prennent une forme matérielle, comme le signet à roulette.

J’aime bien rappeler en formation que l’infobésité est un mot nouveau pour un vieille problématique, comme l’explique très bien Aref Jdey ! Avec cet exemple c’est encore plus éclatant ! Voilà à quoi ressemble cet objet fait en… parchemin, voyez les autres photos et les descriptions dans le billet et bravo aux bibliothécaires des BU de Lyon pour cette magnifique trouvaille !

(et si vous avez pensé propriété intellectuelle en lisant ce billet c’est que vous êtes gravement contaminé par ses excès !)

Silvae

Je suis chargé de la médiation et des innovations numériques à la Bibliothèque Publique d’Information – Centre Pompidou à Paris. Bibliothécaire engagé pour la libre dissémination des savoirs, je suis co-fondateur du collectif SavoirsCom1 – Politiques des Biens communs de la connaissance. Formateur sur les impacts du numériques dans le secteur culturel Les billets que j'écris et ma veille n'engagent en rien mon employeur, sauf précision explicite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.