Matérialiser des hyperliens d’un… livre imprimé

C’est symbolique : aujourd’hui, jour de passage à l’Assemblée Nationale de la loi sur le prix unique du livre numérique, je vous présente ce projet artistique signé Maria Fischer, graphic designer d’Augsburg, (Allemagne). Son Traumgedanken est un livre à propos de l’interprétation des rêves qui matérialise par des fils les hyperliens entre les mots. Elle suggère par là même que le véritable changement introduit par le numérique n’est pas de transposer la forme du livre pour le feuilleter sur des interfaces tactiles, mais de bien de rendre actifs tous ces fils pour disséminer des savoirs…




















On aura largement l’occasion de reparler ici-même du livre numérique dans les prochaines semaines…

Merci Fabien 🙂

Silvae

Je suis chargé de la médiation et des innovations numériques à la Bibliothèque Publique d’Information – Centre Pompidou à Paris. Bibliothécaire engagé pour la libre dissémination des savoirs, je suis co-fondateur du collectif SavoirsCom1 – Politiques des Biens communs de la connaissance. Formateur sur les impacts du numériques dans le secteur culturel Les billets que j'écris et ma veille n'engagent en rien mon employeur, sauf précision explicite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.