If this then that : le chaînon manquant de mon ecosystème informationnel 2/2

Dans le précédent billet j’ai partagé avec vous quelques réflexions sur mes usages de l’information. Une des mes problématiques est un fort besoin d’interopérabilité entre quelques grands services en ligne, en situation de mobilité. Aujourd’hui je vais vous présenter un outil qui vient combler ce manque et qui pourra vous être très utile. C’est le chaînon manquant de mon écosystème informationnel.

Le concept tient en un phrase : If this then that autrement dit, si le critère indiqué et valide alors une opération est déclenchée. Voilà qui est à la base de l’informatique et qui permettre de construire des passerelles entre les grands services du web d’aujourd’hui ! IFTT, c’est en anglais, mais c’est très simple à utiliser. Créez un compte et ensuite vous allez programmer des tâches qui vont s’automatiser.La première fois vous allez devoir donner des accès aux différents services que vous voulez utiliser, ensuite ce sera encore plus rapide.

L’intérêt ne serait que mineur si le service n’était pas connecté à tous les géants du web ! Twitter, facebook, evernote, google reader, etc. ! (sauf diigo!)

Une fois que vous avez compris le principe c’est un grand jeu de mécano qui s’ouvre à vous! Voici quelques possibilités par rapport à mes usages. A chaque fois que j’ajoute une étoile à un item dans google reader, automatiquement une note tagguée toread va être ajoutée à Evernote. Voilà qui me permet d’effectuer plus qu’un simple transfert vers Evernote puisqu’au passage j’ajoute un tag qui n’était pas dans google reader! C’est le seul service que je connaisse qui permette de faire cela.

Je peux faire la même chose avec instapaper, qui permet de lire hors ligne des articles en les rendant lisibles hors ligne débarrassés de leur mise en page initiale.

Encore plus intéressant, je peux automatiser une tâche à partir de n’importe quel fil rss. J’ai utilisé cette fonction pour tagguer automatiquement dans Evernote un item à l’origine taggué dans Google reader. Il suffit pour cela de rendre public le tag dans google reader, ce qui vous permet de bénéficier d’une page et d’un fil rss. Il n’y a plus qu’à configurer une tâche qui fait en sorte qu’à chaque fois que vous faites ça dans google reader :

Le fil rss lié à votre tag se met à jour et il est envoyé dans Evernote avec le même tag. Au final, vous obtenez dans Evernote tous les billets marqués avec le tag indiqué, ce qui donne dans l’application iphone :

Le service est conçu pour que vous puissiez choisir à la création de votre tâche les métadonnées qui constitueront la note, juste le lien, l’auteur ou encore mieux le contenu intégral du billet taggué pour le lire tranquillement et l’avoir dans votre base de donnée personnelle dans votre compte Evernote. Exemple :

Le même principe peut s’appliquer à Twitter pour me permettre à chaque fois que je mets un tweet en favori de le retrouver dans mon hub personnel : Evernote.

Mais ce n’est pas fini, le service est puissant et très intuitif une fois qu’on a compris le principe. C’est un véritable jeu de lego qui me permet d’articuler les différents services que j’utilise pour une diffusion plus efficace de ma veille. Exemple :

Ici j’ajoute un flux rss en provenance de yahoo pipes qui filtre en amont les commentaires que j’ajoute dans google reader, la tâche ajoute l’item commenté directement dans une page facebook. Pratique!

En fait il faut bien observer pour chaque service les différent possibilités offertes qui peuvent varier selon que l’on utilise le service en entrée (this) ou en sortie (that). Exemple pour facebook en entrée :

Et en sortie pour une page on trouve ces possibilités :

Ifttt peux bien entendu être un allié précieux au delà de mon écosystème personnel pour usages professionnels. Par exemple, la possibilité de programmer des tweets ou des envois de liens sur une page facebook. ça ressemble à ça :

Ifttt permet de programmer des tâches récurrentes (par semaine ou par mois) mais si vous n’avez besoin que d’un envoi ponctuel, il suffit de programmer la tâche une fois par an et de faire le ménage régulièrement dans vos tâches. Ce service est le seul que je connaisse qui permette d’envoyer des liens proprement dans facebook (page ou profil) pour qu’il s’affiche correctement. Il faut sélectionner lors de la création de la tâche create a link post. Résulat sur la le mur de la page de la Bpi

Il est aussi possible, avec modération, de proposer des rappels périodiques via twitter et/ou facebook un peu comme des annonces sonores dans un lieu public… Les possibilités sont considérables, c’est tout simplement un mécano géant qui articule entre eux les plus grand services du web et c’est très simple à utiliser! Ce service est en définitive un Yahoo Pipes très simplifié et très facile à utiliser. Pour vous rendre compte des possibilités, et vous inspirer, les recipes sont des tâches publiées par leurs créateurs, qui sont donc clés-en-mains ! Allez voir et dites m’en des nouvelles !

Silvae

Je suis chargé de la médiation et des innovations numériques à la Bibliothèque Publique d’Information – Centre Pompidou à Paris. Bibliothécaire engagé pour la libre dissémination des savoirs, je suis co-fondateur du collectif SavoirsCom1 – Politiques des Biens communs de la connaissance. Formateur sur les impacts du numériques dans le secteur culturel Les billets que j'écris et ma veille n'engagent en rien mon employeur, sauf précision explicite.

16 réponses

  1. liberlibri dit :

    Je bidouille avec ifttt depuis un moment et il y a un truc qui me résiste : comment tu lui dis à quelle fréquence il doit vérifier une tâche (flux rss du blog pour poster dans twitter, par exemple) ? 
    J’oubliais, la possibilité d’avoir un mail s’il doit pleuvoir le lendemain, chez moi ça s’appelle ouvrir la fenêtre et regarder le temps 😉

  2. Tredok dit :

    Mais c’est génial ce truc ! Je n’avais pas du tout compris son fonctionnement !!
    Merci Ô Grand Manitou de la veille ^^

  3. Ouch ! Je reviens sur les bancs de l’école 🙂

  4. Agnès Graf dit :

    merci, un super outil pour la veille. Vous n’auriez pas un petit tuto en français de pref pour aller avec? Je m’embrouille dans la création de taches 🙁

  5. akaReup dit :

    Raah Lovely ! J’étais en train de chercher à diminuer le nombre de manipulations pour ma veille. Et surtout d’arrêter de passer par de trop nombreuses applis web différentes, ce qui ralentit et vulnérabilise (si, ce mot existe) le processus : si une des étapes plante, tout plante.
    Et fusionner des flux par Yahoo pipes, ça donne parfois le sentiment de programmer un robot avec cellule photoélectrique pour ouvrir la fenêtre précédemment évoquée et vérifier la météo.
    Pouvoir tout faire (ou en tout cas beaucoup) au même endroit, ça me plaît bien !

    Je m’en vais jouer avec le joujou illico. Merci de la recommandation !

    • Ravi d’être utile, j’adore ce service ! Son seul défaut pour moi : il ne permet de ne programmer des envois que sur une seule page facebook à la fois. Pour en gérer plusieurs, il faut créer plusieurs comptes… c’est signalé à l’auteur du service qui va résoudre le pb. 🙂

    • Michel Girard dit :

      Je suggère fragilise au lieu de vulnérabilise.

  1. 4 octobre 2012

    […] possibilité de redistribuer directement depuis google reader sans passer par un outil tiers comme Ifttt. Le retour des fils rss rend la veille depuis Google reader à nouveau facile et efficace ! Pour […]

  2. 2 avril 2013

    […] Google+ ouvre de manière très timide son API, n’est pas présent sur des services de passerelles d’API comme IFTTT ou […]

  3. 27 mai 2013

    […] J’avais présenté ce fabuleux service dans un article que j’avais titré « Le chaînon manquant de mon écosystème informationnel« , ce titre est encore plus vrai aujourd’hui […]

  4. 2 juillet 2014

    […] Et j’ai pensé à IFTTT, que j’avais déjà présenté dans mon blog comme “le chaînon manquant de mon écosystème informationnel”. […]

  5. 22 janvier 2018

    […] If this then that : le chaînon manquant de mon ecosystème informationnel : un outil très original pour s’organiser […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.