Lancement de SavoirsCom1 – Politiques des biens communs de la connaissance

Aujourd’hui est un grand jour ! Nous lançons un nouveau collectif intitulé : SavoirsCom1. A l’origine, nous sommes deux bibliothécaires : Lionel Maurel, alias Calimaq, auteur du blog S.I.Lex, chroniqueur sur @OWNI, juriste & bibliothécaire et votre serviteur, alias Silvae.

Depuis quelques années, nous participons aux débats professionnels de l’information-documentation dans les associations, les journées d’études, les congrès, etc. Passionnés par les changements organisationnels, cognitifs, juridiques ou techniques amenés par le numérique, nous faisons les constats suivants :

  • Prendre au sérieux les changements apportés par le numérique suppose de s’intéresser à des mutations complexes pour lesquelles on ne saurait maintenir des approches simplistes de défense d’une profession, d’un secteur, d’une branche, ou encore une opposition frontale public-privé;

  • Le numérique est un puissant facteur de décloisonnement. Il force à expérimenter, à croiser des approches, il incite à des structures légères, à des prises de décisions rapides et à des regroupements éphémères avec d’autres acteurs autour d’une thématique, d’un débat, d’un enjeu.

Il vient un moment où il n’est plus possible de consacrer une énergie toujours précieuse à convaincre des structures préexistantes d’intégrer des problématiques nouvelles, et où il devient vital d’avancer avec une communauté d’intérêt capable de provoquer des effets de réseaux sur ces enjeux : ceux qui les ont compris les défendront.

Ces raisons nous amènent aujourd’hui à proposer le collectif SavoirsCom1 – Politiques des biens communs de la connaissance. Nous le voulons léger et efficace, comme les communautés d’amateurs du net. Il ne s’agit pas d’une nouvelle association de l’information documentation, mais d’un regroupement d’individus partageant les mêmes valeurs et la même envie de comprendre et d’explorer en réseau des problématiques émergentes.

Ces problématiques, elles se formulent pour nous autour du paradigme des biens communs de la connaissance. Ce paradigme est un horizon politique qui, si l’on y songe, indique une ligne de conduite transverse à de nombreux secteurs d’activités. Une ligne politique capable d’alimenter le nécessaire renouvellement des politiques publiques dont nous sommes des acteurs, mais également les modèles économiques et juridiques de diffusion et d’accès à l’information.

Notre initiative est distincte de l’appel en cours pour un réseau francophone des Biens Communs ; elle s’y articule. Ce que nous voulons, c’est partager, agir et réfléchir en réseau sur les biens communs de la connaissance ; c’est aussi nous engager pour une certaine vision de l’Internet et des espaces tangibles dans lesquelles des communautés prennent formes et des apprentissages s’opèrent : des (tiers) lieux.

Nous avons le plaisir d’annoncer que ce collectif est parrainé par Philippe Aigrain et Hervé Le Crosnier qui approuvent et soutiennent notre démarche et notre positionnement.  Philippe Aigrain est l’un des fondateurs de La Quadrature du Net un collectif citoyen qui s’oppose à des projets de lois et à d’autres dispositifs dangereux pour les libertés dans l’espace numérique et promeut des propositions assurant la synergie entre les libertés d’échange sur internet et le financement de la création. Hervé Le Crosnier est bibliothécaire et enseignant-chercheur en sciences de l’information, il est spécialiste des biens communs de la connaissance et éditeur du livre Libres Savoirs dont les contenus ont largement inspiré la création de notre collectif.

Rejoignez nous si vous le souhaitez, à une condition, que vous partagiez les positions du Manifeste ! C’est le cas ? Contactez-nous ! 

Vous trouverez la liste des membres du collectif sur cette page.

N’oubliez pas nous suivre sur Twitter !

Un grand merci à Geoffrey Dorne qui nous a proposé un chouette logo !

(614)

This work, unless otherwise expressly stated, is licensed under a Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 France License.

Silvae

Je suis chargé de la médiation et des innovations numériques à la Bibliothèque Publique d’Information – Centre Pompidou à Paris. Bibliothécaire engagé pour la libre dissémination des savoirs, je suis co-fondateur du collectif SavoirsCom1 – Politiques des Biens communs de la connaissance. Formateur sur les impacts du numériques dans le secteur culturel Les billets que j'écris et ma veille n'engagent en rien mon employeur, sauf précision explicite.

2 Responses

  1. 22 septembre 2012

    [...] Mercier a annoncé mardi sur son blog le lancement du nouveau collectif SavoirsCom1, Politiques des biens communs de la connaissance, et [...]

  2. 30 septembre 2012

    [...] au cours de la dernière décennie. On ne manquera pas, dans cette foulée, de souligner l’initiative toute neuve de SavoirCom1 dont le manifeste cristallise cette [...]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>