Professionnels de l’info-doc vos articles sont peut-être vendus dans Refdoc sans votre autorisation !

C’est l’affaire du moment : l’INIST, composante du CNRS vend cher, avec DRM pour les versions numériques et sans autorisation des auteurs des milliers d’articles d’universitaires mais aussi de professionnels de l’Information documentation. Ces articles sont très souvent disponibles en accès libre sur des archives ouvertes ou librement diffusés par leurs auteurs. Vous trouverez une synthèse de l’affaire par Remi Mathis à cette adresse.

Avez-vous vérifié ? Vos articles sont peut-être concernés ! 

Il est temps que cela cesse. Je m’associe pleinement à la démarche du collectif SavoirsCom1 qui propose de se regrouper pour montrer à l’INIST que les auteurs ne sont pas des vaches à lait surtout lorsqu’ils ont fait le choix de diffuser leurs articles librement par conviction. L’INIST a été condamné deux fois par la justice pour ces pratiques. Par exemple, Refdoc vendait il n’y a pas si longtemps les articles du BBF, avant que l’ENSSIB ne demande le dé-référencement de tous les articles de la revue ! Je demande avec SavoirsCom1 :

  • Que l’INIST, composante du CNRS, indique systématiquement dans sa base Refdoc les liens permettant d’accéder à une version en libre accès de l’article lorsque celle-ci est disponible
  • Que l’INIST, composante du CNRS, respecte les décisions de justice qui par deux fois (arrêt du 27 mai 2011 et confirmation en appel)  ont déjà reconnues comme illégales ces pratiques de revente sans consentement de l’auteur
  • Que l’INIST, au travers de son service Refdoc, respecte la volonté des auteurs en cessant d’exploiter commercialement leurs articles sans autorisation
  • Que l’INIST, au travers de son service Refdoc, en respectant les points listés ci-dessus, s’accorde avec les pratiques et les efforts du CNRS pour promouvoir le libre accès aux résultats de la science, notamment au travers de services comme HAL.

Pour en savoirs plus, vous trouverez une revue de presse complète chez Olivier Ertzscheid et de quoi demander le retrait en moins de 5 minutes il vous suffit de faire un copier coller de la liste de vos références dans Refdoc et d’en demander le retrait sur cette page !

Rejoignez le collectif des auteurs en colère chez SavoirsCom1

 

Silvae

Je suis chargé de la médiation et des innovations numériques à la Bibliothèque Publique d’Information – Centre Pompidou à Paris. Bibliothécaire engagé pour la libre dissémination des savoirs, je suis co-fondateur du collectif SavoirsCom1 – Politiques des Biens communs de la connaissance. Formateur sur les impacts du numériques dans le secteur culturel Les billets que j'écris et ma veille n'engagent en rien mon employeur, sauf précision explicite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.