Diapason, des ressources éducatives libres sur la culture de l’information

En 2013 j’avais publié une présentation du projet Diapason, comme je n’ai pas trouvé l’équivalent dans les Bu en France, j’ai souhaité revenir sur ce projet québécois pour savoir comment il avait évolué en trois ans. Merci à Cynthia Paquette pour ses réponses! Voici le billet d’origine pour connaitre le projet :

Le nombre de tutoriels interactif a-t-il évolué, quelles sont les nouvelles thématiques?

Nous avons revu la capsule à propos de la base de donnée Eurêka l’an dernier afin qu’elle soit adaptée à la nouvelle plateforme lancée par le fournisseur CEDROM-Sni en janvier 2016. Il est maintenant possible de découvrir la plateforme grâce à deux simulations interactives différentes plutôt qu’une, afin de faire découvrir aux étudiants la recherche simple et la recherche avancée. La capsule est maintenant plus dynamique par l’ajout d’une option avec version narrée (avec voix).

Nous amorçons cette année une mise à jour de la plupart des capsules en ajoutant une option narrée. Nous validerons si certaines capsules doivent subir une refonte complète (ex. nouvelle plateforme disponible). Si une refonte s’avérait nécessaire d’un outil s’adressant aux étudiants ou aux formateurs, nous demanderons l’appui de notre comité pour clarifier les besoins et la rendre adaptée pour la communauté d’utilisateurs.

Je n’ai trouvé aucun tutoriel orienté veille ou identité numérique, est-ce en dehors de votre périmètre?

Pour le moment nous nous concentrons sur les outils afin d’aider les étudiants des niveaux postsecondaires à développer des compétences informationnelles telles que la recherche efficace d’information; l’évaluation de l’information et de ses sources; l’utilisation de l’information pour la réalisation de travaux d’études; et la précision de la citation des sources consultées. Pour les formateurs, on y retrouve des fichiers de production de la plupart des ressources qui sont adaptable à leur besoin; des scénarios pédagogiques comme des exemples d’utilisation en salle; des astuces pédagogiques pour la formation en salle et un forum de discussion pour échanger entre collègues. Pour l’instant, un tutoriel orienté veille ou identité numérique n’a pas été soulevée comme besoin mais nous sommes ouverts aux suggestions de notre comité qui est là pour nous guider vers les priorités d’élaboration de nouveaux outils ou tutoriels. …

Les professeurs se sont-ils appropriés les ressources pédagogiques et dans quelles proportions?

Nous ne pourrions fournir de statistiques précises à ce sujet mais les commentaires sont très positifs concernant les ressources mises à la disposition des élèves et de leurs formateurs sur le site Mondiapason.ca. Nous pouvons cependant vous confirmer que ces ressources sont très appréciées et utilisées par le réseau de l’éducation. …

Les bibliothécaires d’autres universités réutilisent-t-ils certains des tutoriels?

Diapason est un projet s’adressant à toutes les bibliothèques du réseau de l’éducation, autant le secteur collégial qu’universitaire. Bien que certaines universités consultent le site MonDiapason.ca, les bibliothécaires des collèges privés et publics du Québec sont toutefois les plus grands utilisateurs de la plateforme. …

Quelles sont les évolutions techniques que vous avez apporté au projet depuis 2013?

Voici un bref historique depuis la reprise par le CCSR : En 2008, le projet Diapason reçoit l’appui financier du Programme de collaboration université-collèges (PCUC). En 2014-2015, comme le financement du projet tire à sa fin, le défi à relever était d’en assurer la pérennité. Notre organisation le CCSR a procédé le 23 avril 2015 à la migration du site mondiapason.ca dont nous assurons désormais la gestion et le service à la clientèle et à la mise à jour du site vers WordPress. De façon concrète, l’apparence de la plateforme est demeuré essentiellement la même. Prendre note que des codes d’accès ne sont maintenant plus requis pour la consultation des capsules à l’attention des étudiants ou les scénarios pédagogiques adressées aux formateurs. La collaboration du CCSR entre la communauté Diapason a pris forme notamment dans les réunions de la table d’expertise, formée de quatre bibliothécaires utilisateurs. Le rôle de ce comité est d’identifier les besoins de la communauté et de cibler les développements technologiques futurs de la plateforme et guider le CCSR. C’est ainsi que le premier tutoriel retenu pour la mise à jour fût celui de la base de données Eurêka l’an dernier.

Quels sont vos projets pour Diapason?

M. Anthony Laquerre, coordonnateur des technologies de l’information et Services aux bibliothèques et gestionnaire au CCSR croit que le projet Diapason cadre particulièrement bien avec la mission de regroupement des ressources du CCSR. Le fait de pouvoir assurer la pérennité d’un tel projet est très motivant pour l’équipe, puisque la gestion de projets informatiques en communauté constitue l’orientation prioritaire que nous privilégions. Un peu plus tard cette automne une nouvelle rencontre avec le comité d’orientation est prévue afin de nous assister dans les prises de décisions concernant Diapason et les nouvelles capsules à renouveler ou à créer en priorité pour le bénéfice de la communauté.

Connaissez-vous d’autres organismes qui ont mis en oeuvre des projets comparables?

Au Québec, Diapason est un service s’adressant à toutes les bibliothèques des réseaux de l’éducation et nous désirons devenir des champions de la référence, pour poursuivre le projet qui avait été mis en œuvre au départ par l’Université Laval et qui avait au départ pris forme grâce à l’appui financier du programme de collaboration université-collèges (PCUC). La force du CCSR est d’ailleurs de mettre en commun des ressources et de l’expertise et de privilégier un échange avec une communauté d’utilisateurs, d’être à leur écoute et de réagir aux demandes. Nous sommes un organisme à but non lucratif qui fait évoluer nos solutions technologiques tel le projet Diapason en fonction des besoins des utilisateurs. À notre connaissance, il n’y a pas dans le réseau de l’éducation au Québec d’organismes dirigeant un projet comparable qui a autant à cœur le développement des compétences dans le cadre de la recherche d’information pour les étudiants.

 

Silvae

Je suis chargé de la médiation et des innovations numériques à la Bibliothèque Publique d’Information – Centre Pompidou à Paris. Bibliothécaire engagé pour la libre dissémination des savoirs, je suis co-fondateur du collectif SavoirsCom1 – Politiques des Biens communs de la connaissance. Formateur sur les impacts du numériques dans le secteur culturel Les billets que j'écris et ma veille n'engagent en rien mon employeur, sauf précision explicite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *