Bibliothèques Sans Frontières s’engage pour le libre

Bibliothèques Sans Frontières et une ONG que j’aime beaucoup accompagner via la participation à son conseil d’administration. L’équipe et le CA ont fait un chemin notable ces derniers mois à propos des contenus et des outils. J’ai ainsi contribué à l’adoption par le CA d’une charte qui engage l’ONG vers le libre

BSF s’engage notamment à :

Libérer les données et contenus intellectuels et pédagogiques produits dans le cadre des programmes de BSF, sous une licence comportant une clause de partage à l’identique de type Creative Commons By-SA 4.0,

Voilà qui représente une volume de contenu très important, BSF étant très loin se se contenter de gérer des livres ou des Ideas Box !

– 5000 vidéos en mathématiques, sciences de la vie et de la terre, physique-chimie et médecine sous licence CC BY-NC-SA
– Plus de 100.000 exercices en mathématiques,
– Des centaines d’articles et de dossiers à destination des élèves
 
– 110 vidéos de formation, sous licence CC BY-SA
– 100 exercices sous licence CC BY-SA
 
 
Voyageurs du Code
– Environ une centaine de fiches d’activités sous licence CC BY-SA

Libérer le code source des projets développés par BSF ou ses partenaires sous une licence virale de type GNU comportant une clause obligatoire et virale de partage à l’identique,Concevoir des projets prenant en compte l’animation de communauté susceptibles de se réapproprier les données, contenus, code source ou contenus immatériels relatifs à des objets matériels de ses programmes.

La charte est très claire sur l’engagement de l’ONG y compris dans les partenariats financiers qu’elle développe.

BSF s’engage à utiliser autant que faire se peut des outils et contenus libres pour développer et mettre en œuvre ses programmes et à participer le cas échéant à l’activité ou au développement des communautés créatrices desdits outils et contenus.

BSF s’engage à inciter tous les partenaires des programmes mis en œuvre à respecter les conditions de cette charte. Dans un but de transparence BSF s’engage à faire figurer aux côtés de chaque logotype et présentation de ses partenaires pour chaque programme une explication claire sur les contreparties demandées par le partenaire en échange de financements et qui pourraient avoir des impacts sur l’application de cette charte.

BSF s’engage à soutenir toute initiative ou programme de plaidoyer allant dans le sens de l’application de cette Charte, en particulier dans le domaine des bibliothèques. BSF s’engage à participer à la diffusion de l’utilisation d’outils et de contenus sous licence libres.

Avec cette Charte et son application, on peut clairement dire que l’ONG prend un tournant vers le libre !

Silvae

Je suis chargé de la médiation et des innovations numériques à la Bibliothèque Publique d’Information – Centre Pompidou à Paris.

Bibliothécaire engagé pour la libre dissémination des savoirs, je suis co-fondateur du collectif SavoirsCom1 – Politiques des Biens communs de la connaissance.

Formateur sur les impacts du numériques dans le secteur culturel

Les billets que j’écris et ma veille n’engagent en rien mon employeur, sauf précision explicite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *